Appel à participation : Colloque IMPEC 2022 (date limite étendue : 08/10/2021)

Le Groupe IMPEC, spécialisé dans la recherche sur les interactions par écran, a lancé un appel à communications pour son prochain colloque international, qui se déroulera en modalité hybride du 6 au 8 juillet 2022, à l’ENS de Lyon et à distance.

À la suite de l’exploration de la présence (2016), du corps (2018) et des sensorialités (2020), l’édition 2022 aura pour intitulé :

Interactions par écrans à la lumière de la notion d’espace

Argumentaire partiel : nous avons vu se généraliser, avec la pandémie, des activités écraniques à présent intégrées au quotidien – lectures collaboratives, réunions, cours de sport, etc. jusqu’à la création de néologismes comme les « apéros visio » – qui forcent à repenser les espaces d’interaction. En effet, de plus en plus d’outils numériques transforment la configuration spatiale de nos interactions en revisitant l’espace privé, professionnel, artistique ou politique et en introduisant par exemple la géolocalisation dans nos usages (Licoppe 2013; de Souza e Silva 2013 ; Frith, 2014 ; Humpreys et Liao 2011).

Ainsi la réflexion de Chabert (2012 : 205) reste d’actualité : « Comment se manifeste le sentiment d’espace dans les rapports aux écrans ? Comment nous approcher de cette perception des espaces de l’écran ? Le pluriel des espaces vécus nous paraît incontournable parce que la sensation d’espace est différente selon les écrans. »

Que ce soit du point de vue de l’espace produit ou de l’espace processuel, en réception ou en émission, en reconstruction ou en déconstruction, nous vous proposons pour cette édition 2022 du colloque IMPEC, d’aborder la réflexion autour de ces 3 axes complémentaires, dont peuvent se saisir des disciplines et des protocoles méthodologiques variés :

  • Axe A. Les espaces et les usages : Régir / Adapter / Habiter l’espace ;
  • Axe B. Les espaces et les territoires : Investir / Occuper / Saturer l’espace ;
  • Axe C. Les espaces et l’inventivité : Construire / Imaginer / Augmenter l’espace.

Date limite étendue de soumission des propositions (présentations orales, symposia, workshops et posters) : 8 octobre 2021.

Contact : groupe.impec@gmail.com
En savoir plus : appel complet disponible sur la page Web dédiée

Campagne 2022 de l’appel à projets Lyon 2 / CH Le Vinatier

Pour la neuvième année consécutive, un appel à projets est lancé dans le cadre de la convention « Partenariat pour la recherche » passée entre l’université Lyon 2 et le Centre Hospitalier Le Vinatier.

Ce partenariat a pour objet de soutenir financièrement des projets de recherche portés conjointement par un ou des professionnel.le.s du Vinatier et un ou des chercheur.e.s de l’université Lyon 2. L’une des missions du Conseil Scientifique est de lancer un appel à projets et de sélectionner les projets pouvant être financés.

Tout projet faisant le lien entre les sciences humaines et la psychiatrie est recevable.

L’enveloppe globale consacrée au présent appel à projets est de 60 000 €, ce qui devrait permettre de financer plusieurs projets. Les projets présentés peuvent être des projets pluriannuels, d’une durée de 1 à 3 ans.

Pour obtenir le dossier de candidature, merci de contacter _Recherche@ch-le-vinatier.fr en joignant un résumé de votre projet.

Contact : _Recherche@ch-le-vinatier.fr

Laboratoire de L’Éducation : appel à projets 2022 (date limite : 30/09/2021)

La pépinière à projets interdisciplinaires Laboratoire de L’Éducation (UAR 3773, ENS de Lyon/CNRS) lance son nouvel appel à projets.

L’appel a pour objet le soutien à des projets émergents et à des ateliers exploratoires, orientés vers la production de connaissances originales. Toutes les propositions sont recevables à condition qu’elles aient une ambition interdisciplinaire dans le domaine de l’éducation.

Seules sont éligibles les dépenses de fonctionnement, incluant des prestations de service (sur facture). Le budget ne peut pas être utilisé pour l’emploi de personnel ou le paiement de vacations.

Éligibilité : pour être recevable, la candidature doit être portée par un membre permanent ou un.e doctorant.e d’une des structures fédérées par RELYS et associer au moins une personne membre des partenaires du LLE (ICAR, LARHRA, Centre Max Weber, Triangle, EVS, IFé). La participation de chercheur.e.s ou d’enseignant.e.s-chercheur.e.s extérieur.e.s à Lyon-Saint-Étienne est donc possible.

Date limite de dépôt : 30 septembre 2021.

Contact : lle-ums3773@ens-lyon.fr
En savoir plus : appel complet et formulaire de candidature disponibles via l’adresse suivante

ANR : Appel à projets générique 2022 (date limite : 28/10/2021)

L’Agence nationale de la recherche (ANR) a lancé son « Appel à projets générique 2022 ».

L’AAPG 2022 s’adresse à toutes les communautés scientifiques et à tous les acteurs publics ou privés impliqués dans la recherche française.

Il mobilise cinq instruments de financement ayant chacun leurs spécificités en termes de modalités de soumission et d’évaluation. Ils permettent de financer soit :

  • des projets de recherche individuelle portés par des jeunes chercheurs ou des jeunes chercheuses (JCJC) ;
  • soit des projets de recherche ambitieux et innovants portés par une équipe ou un laboratoire dans le cadre de réintroduction de l’instrument « Projet de recherche mono-équipe » (PRME) ;
  • soit des projets de recherche collaborative entre entités publiques dans un contexte national (PRC) ou international bilatéral (PRCI) et entre entités publiques et privées pouvant présenter une ouverture vers le monde de l’entreprise (PRCE).

L’AAPG 2022 est structuré en 56 axes de recherche, correspondant chacun à un comité d’évaluation scientifique (CES). Les chercheurs et chercheuses, au moment de soumettre un projet, choisissent l’axe scientifique, et en conséquence le comité d’évaluation scientifique, le plus en lien avec les objectifs scientifiques de leur projet.
Ce choix ne peut être modifié au cours du processus de sélection.

Calendrier :

Étape I  :

  • 30 septembre 2021 : Ouverture du site de dépôt Etape I pour les projets JCJC, PRME PRC, PRCE et enregistrement des projets PRCI ;
  • 28 octobre 2021, 17h : Clôture du site de dépôt et d’enregistrement Étape I.

Étape II (prévisionnel) :

  • fin février 2022 : Ouverture du site de dépôt Étape II pour les projets JCJC, PRME, PRC, PRCE et PRCI ;
  • fin mars 2022 : Clôture du site de dépôt Étape II.

Contacts :

En savoir plus : consulter la page Web de l’appel

Appel à communications : Colloque international « L’apport de Pierre Vermersch à l’étude de la subjectivité » (date limite : 30/11/2021)

Un colloque international est organisé en hommage à Pierre Vermersch (chargé de recherche au CNRS, psychologue et psychothérapeute de formation). Il se déroulera les

Intitulé : L’apport de Pierre Vermersch à l’étude de la subjectivité. Épistémologie, méthodologie, pratique

Un appel à communications est ouvert à cet effet.

Les propositions de communication pourront par exemple aborder l’une des questions suivantes :

  • Quelles sont les étapes épistémologiques du parcours de Pierre Vermersch ?
  • Quels sont les fondements théoriques de l’explicitation ?
  • Quel est le lien entre explicitation et phénoménologie ?
  • Quels sont les développements possibles des travaux de Pierre Vermersch ?
  • Quelles sont les applications possibles de l’explicitation ?
  • Quelle est la valeur heuristique des données recueillies avec l’entretien d’explicitation ?
  • Comment la pratique de l’entretien d’explicitation transforme-t-elle la posture du praticien ?

Toute contribution en lien avec les travaux de Pierre Vermersch est la bienvenue.

Date limite de dépôt des propositions : 30 novembre 2021.

Contact : contact@colloquepierrevermersch.org
En savoir plus
: consulter le site Web du colloque

MSH LSE : Appel à projets 2021 (date limite : 21/09/2021)

La MSH Lyon Saint-Étienne lance un nouvel appel à projets dont l’objectif est de donner une impulsion à des projets de recherche interdisciplinaires et innovants dans le domaine des sciences humaines et sociales (SHS) comme entre les SHS et d’autres secteurs disciplinaires.

L’appel est ouvert aux quatre thématiques suivantes, correspondant aux axes scientifiques de la MSH, et inclut également un appel « blanc ») :

  • sociétés et humanités numériques ;
  • santé et société ;
  • environnement urbain ;
  • genre (axe transversal).

Sont éligibles pour un financement les projets portés par des chercheur.e.s et enseignant.e.s-chercheur.e.s issu.e.s d’au moins deux laboratoires du site Lyon Saint-Étienne dont au moins un laboratoire SHS. Le coordinateur du projet devra être issu d’un laboratoire associé à la MSH.

Le budget consacré à cet appel à projets est de 100.000€ pour des projets qui seront financés à hauteur de 5.000 à 20.000€ chacun.

Date limite de dépôt des dossiers de candidature : 21 septembre 2021, via le site de soumission dédié (accès authentifié).

Contact : camille.jousse@msh-lse.fr
En savoir plus : consulter la page Web de l’appel

Appel à contributions : revue « Tracés » : « Instabilités sémantiques » (date limite : 15/10/2021)

La revue Tracés a lancé un appel à contributions (articles, notes critiques, entretiens et traductions) pour son numéro 43.

Intitulé du numéro : Instabilités sémantiques

Argumentaire partiel : les débats autour du choix des mots, de leur signification, de leur puissance expressive ou de leur graphie occupent une place grandissante au sein de l’espace public. On peut observer, pour ne prendre que quelques exemples, le rôle structurant que certaines expressions, slogans ou hashtags ont pu jouer dans diverses formes de mobilisation politique, de #MeToo à Black Lives Matter.

Ces nouveaux mots constituent à la fois des points de ralliement et de structuration des luttes, ainsi que des manières d’instituer discursivement des expériences restées jusqu’alors tues, ou restreintes au cadre privé. Mais ces transformations ne vont pas sans résistances et controverses : il devient dès lors évident que des rapports de force sociaux irriguent nos manières de dire et de faire sens.

De telles controverses métadiscursives, c’est-à-dire prenant le discours comme objet de débat, font partie intégrante de l’usage social du langage. Cependant, si la mise en débat de certaines pratiques discursives n’a rien de nouveau, la conflictualité de ces débats semble de plus en plus visible, avec une circulation accrue des attaques et des contre-attaques qui portent sur les manières de dire et de nommer, voire de transcrire graphiquement l’expérience sociale. C’est à ces instabilités sémantiques et catégorielles ainsi qu’aux controverses auxquelles elles donnent lieu que ce numéro de Tracés souhaite s’intéresser.

Cet appel à contribution entend donc susciter des travaux dans l’ensemble des sciences humaines et sociales afin de décrire et d’analyser les controverses présentes et passées que peuvent susciter différentes manières de référer au monde social par le discours.

  • Axe 1. Significations en conflit ;
  • Axe 2. Éléments de langage et neutralisation des conflits de sens ;
  • Axe 3. Lutter par le langage ;
  • Axe 4. Les chercheur-ses et leur langage.

Date limite de soumission des textes complets : 15 octobre 2021, à soumission-articles.traces@groupes.renater.fr.

Les auteur.e.s peuvent envoyer un résumé en amont, afin de manifester leur intention de soumettre.

Contact : soumission-articles.traces@groupes.renater.fr
En savoir plus : appel complet disponible sur le site Web de la revue

Appel à communications : Colloque international : « Culture et Émotions » (date limite : 15/10/2021)

Le Centre Max Weber organise, aux côtés du Département des études, de la prospective et des statistiques (Ministère de la culture), de l’École Normale Supérieure de Lyon et du Centre Pompidou (Paris), un colloque international qui se déroulera à l’ENS de Lyon les 12 et 13 mai 2022.

Intitulé : Culture et Émotions

Argumentaire partiel : l’objectif de ce colloque est d’explorer théoriquement et empiriquement les liens réciproques qui existent entre culture et sentiments ou émotions. Plus précisément, il s’agira de penser dans un même mouvement ce que les pratiques, objets et goûts culturels font aux sentiments et aux émotions, la manière dont ils les façonnent, les travaillent voire les encadrent en diffusant des règles/normes spécifiques – selon les propriétés sociales des individus et les contextes dans lesquels ils vivent –, et, à l’inverse, ce que les émotions font aux répertoires culturels des un.es et des autres, et notamment à la formation des goûts et des dégoûts pour certaines œuvres, pratiques, usages, registres ou activités.

En d’autres termes, il s’agit à la fois d’étudier la socialisation aux émotions (par la culture) et la socialisation à la culture (par les émotions). Pour ce faire, il propose quatre axes de travail et de réflexion :

  • a) le premier à visée théorique voire épistémologique souhaite questionner ce que l’étude ou les analyses des émotions/sentiments peuvent apporter à la sociologie en général, et à la sociologie de la culture en particulier ;
  • b) le deuxième axe de réflexion se penchera sur le rôle des pratiques, des activités, des usages, des médiations, des œuvres et des objets culturels dans la formation et la gestion (socialement et sexuellement) différenciées des émotions et des sentiments, tels que la honte, la peur, la colère, le mépris (de classe ou envers les dominé.es) et ses conséquences sur la construction de soi ;
  • c) le troisième axe de travail interrogera le lien culture/sentiment ou émotion dans le sens inverse, et se demandera ce que les émotions et les sentiments font aux pratiques et (dé)goûts culturels ;
  • d) enfin, le quatrième axe se penchera sur ce que font les émotions et sentiments culturels aux trajectoires des individus : comment articuler la notion de capital à celle des émotions ou sentiments culturels (Prieur et Savage, Reay…) ?

L’appel est ouvert à l’ensemble des sciences sociales (anthropologie, économie, études cinématographiques, histoire, sciences de l’information et la communication, sciences politiques, sociologie…).

Les communications devront s’appuyer sur un corpus empirique précis, qu’il porte sur des analyses textuelles ou des études de réception. Les perspectives interdisciplinaires et comparatives sont bienvenues.

Date limite de soumission des propositions de communications (en français ou en anglais) : 15 octobre 2021, via le site Web dédié (accès authentifié).

En savoir plus : consulter le site Web du colloque

Lyon 2 : Appel à projets pluridisciplinaire interne 2022 (date limite : 30/09/2021)

L’université Lumière Lyon 2 a lancé la campagne 2022 de son Appel à projets pluridisciplinaire interne (APPI).

Il s’agit de mobiliser ses enseignant.es-chercheur.es sur des projets de recherche collectifs pluridisciplinaires qui, à terme, pourront les amener à répondre à des appels plus ambitieux (Région, ANR, Europe, etc.).

Cet AAP interne constitue une opportunité pour les collègues engagés dans les pôles de spécialité de Lyon 2 et les chaires partenariales d’obtenir un financement pour des projets considérés comme structurants pour le pôle ou la chaire. Il est également ouvert aux projets « blancs ».

Les projets devront être originaux et s’inscrire dans au moins deux champs disciplinaires. Ils impliqueront de faire travailler ensemble des chercheur.es issu.es d’au moins deux unités de recherche, labellisées ou non, dont au moins une doit avoir pour (co)-tutelle Lyon 2.

Les projets pourront également s’appuyer sur d’autres collaborations scientifiques avec mise en commun de moyens humains et financiers ou impliquer des acteur/trices issu.es du monde socio-économique et culturel. Ils devront faire l’objet d’une valorisation à destination de publics non académiques.

Cet appel est ouvert à toutes les unités de recherche dont l’université Lyon 2 est (co)-tutelle. Les dépenses en lien avec les projets pourront être effectuées entre le 17 janvier 2022 et le 31 décembre 2023. La fourchette de financement ira de 5000 à 20 000 euros. Les dépenses de toute nature sont éligibles (personnel, fonctionnement et équipement hors frais de gestion).

Date limite d’envoi des dossiers de candidature, au format PDF, à l’adresse dred.projets@univ-lyon2.fr : 30 septembre 2021.

Contact :dred.projets@univ-lyon2.fr
En savoir plus : règlement et fiche projet du dossier de candidature en pièces jointes

Appel à communications : 8e Congrès mondial de linguistique française – CMLF 2022 (date limite : 21/12/2021)

Le 8e Congrès mondial de linguistique française – CMLF 2022 est co-organisé du 4 au 8 juillet 2021 par une équipe ayant eu en charge l’organisation des précédents CMLF, soit au total vingt laboratoires (UMR, EA, Institut) et, sur le site de déroulement, Orléans, par le laboratoire Laboratoire Ligérien de Linguistique (LLL).

L’appel à communications afférent est ouvert.

Présentation : ce congrès est organisé sans aucun privilège d’école ou d’orientation et sans exclusive théorique ou conceptuelle. Chaque domaine ou sous-domaine, chaque type d’objet, chaque type de questionnement et chaque problématique portant sur le français peut y trouver sa place.

Le CMLF est organisé en 14 sessions thématiques qui permettent de balayer la plus grande partie du champ scientifique :

  • 01 Discours, pragmatique et interaction ;
  • 02 Francophonie ;
  • 03 Histoire du français: perspectives diachronique et synchronique ;
  • 04 Histoire, Épistémologie, Réflexivité ;
  • 05 Lexique ;
  • 06 Linguistique de l’écrit,linguistique du texte, sémiotique, stylistique ;
  • 07 Linguistique et didactique (français langue première, français langue seconde) ;
  • 08 Morphologie ;
  • 09 Phonétique, phonologie et interfaces ;
  • 10 Psycholinguistique et acquisition ;
  • 11 Ressources et outils pour l’analyse linguistique ;
  • 12 Sémantique ;
  • 13 Sociolinguistique, dialectologie et écologie des langues ;
  • 14 Syntaxe.

Chaque thématique est pilotée par un Président ou une Présidente et coordonnée par un Vice-président ou une Vice-Présidente. Les comités scientifiques incluent des spécialistes. Un soin particulier a été accordé à la sélection des comités afin de s’assurer qu’ils présenteront les plus grandes garanties scientifiques pour le succès du congrès. On trouve donc dans chaque comité des linguistes connu(e)s mondialement pour leur contribution au domaine. Le rôle de ces comités est de sélectionner les propositions de communications.

Date limite de réception des communications : 21 décembre 2021.

Contact : cmlf2022@sciencesconf.org
En savoir plus : consulter le site Web dédié

 

 

 

 

 

Appel à communications : 11e colloque international sur l’Analyse statistique implicative (date limite : 15/06/2021)

Un appel à communications a été lancé dans le cadre du

11e colloque international sur l’analyse statistique implicative

… qui se déroulera du 3 au 6 novembre 2021, à l’IUT de Belfort-Montbéliard, en mode hybride présentiel-distanciel.

L’analyse statistique implicative désigne un champ théorique centré sur le concept d’implication statistique ou plus précisément sur le concept de quasi-implication pour le distinguer de celui d’implication logique des domaines de la logique et des mathématiques.

Vous êtes invit.é.e.s à proposer une communication orale ou une communication affiche sur un ou plusieurs des thèmes suivants :

  • Concepts fondamentaux en ASI : modèles statistiques, types de variables, variables principales et supplémentaires ;
  • Avancées nouvelles en cours, diverses métaphores de l’ASI, stabilité des indices, intensité d’implication entropique ; extension à de nouveaux types de variables, espace des sujets continu ; règles d’exception ; dualité espace des sujets – espace des règles, structure métrique et topologie de l’espace des sujets induites par leur contribution ou leur typicalité, analyse vectorielle, l’ASI, logique paracohérente ;
  • Comparaison critique des démarches, des modèles, des représentations et des résultats de l’ASI avec ceux d`autres méthodes d’analyse de données (treillis de Galois, réseaux bayesiens, arbres d’induction, analyses factorielles, etc. ) ;
  • Pratique du logiciel CHIC, les développements actuels et attendus ;
  • Spécificités de la formation à l’ASI : usage du logiciel CHIC, interprétation des représentations graphiques (graphe implicatif ; arbre de la hiérarchie cohésitive) ;
  • Applications traitées par l’ASI et comparativement avec d’autres méthodes, dans les domaines de la didactique, des sciences de l’éducation, de la psychologie, de la sociologie, de l’économie, de l’histoire de l’art, de la biologie, de la médecine, de l’archéologie, etc. ;
  • Présentations graphiques et numériques des résultats applicatifs, aides à l’interprétation de ces résultats, rôles respectifs et critiques des types de variables, des variables principales et supplémentaires choisies ;
  • Intérêt de l’ASI pour l’évaluation d’épreuves internationales ;
  • Problématiques de la didactique de l’ASI.

Date limite d’envoi des propositions via le site Web dédié : 15 juin 2021.

Contact : Jean-Claude Régnier, Président du comité scientifique et de programme
En savoir plus : consulter le site Web du colloque

TGIR Huma-Num : Appel à finalisation de corpus CORLI 2021 (date limite : 15/06/2021)

Le consortium CORLI de la TGIR Huma-Num lance un appel à propositions en vue de financements sous forme de prestation de service sur des ressources linguistiques (corpus oraux, textuels, multimodaux, lexiques) destinées à être rendues disponibles en suivant les principes FAIR.

La réponse à l’appel ne peut se faire que si les corpus sont destinés à être utilisés librement.

Les principes FAIR sont aujourd’hui largement défendus et considérés comme incontournables dans les projets soutenus par Huma-Num. Pour respecter les principes FAIR, il faut que le dépôt des corpus soit réalisé dans un entrepôt public accessible – par exemple ORTOLANG ou COCOON  – et que le format des données soit dans un format FAIR (formats XML TEI, formats des logiciels pour corpus oraux : Transcriber, Praat, ELAN, CLAN).

L’objectif de cet appel est d’encourager ou d’aider à finaliser des publications de corpus accessibles gratuitement sous licence ouverte et aisément réutilisables pour la recherche ou d’autres utilisations. Les corpus concernés par la réponse à cet appel peuvent être déjà accessibles, et dans ce cas la réponse à l’appel doit justifier les transformations à réaliser pour rendre les corpus FAIR. Les sommes proposées dans l’appel ne permettent pas la création de nouveaux corpus, mais uniquement la modification, conversion de corpus existants. Les corpus ainsi traités seront versés dans ORTOLANG ou COCOON.

Les financements de chaque demande sont limités à 6000€.

Date limite de soumission des propositions : 15 juin 2021, à cparisse@parisnanterre.fr et à celine.poudat@univ-cotedazur.fr.

La demande doit préciser de manière explicite les formats qui seront utilisés et la quantité de données qui seront rendues disponibles et le type de dépôt qui sera réalisé. La sélection favorisera les corpus utilisant les formats les plus courants et d’une taille importante. Les corpus de données écrites et orales seront évalués séparément pour ne pas favoriser un type particulier de corpus.

Contact : cparisse@parisnanterre.fr et  celine.poudat@univ-cotedazur.fr
En savoir plus : appel complet en pièce jointe