Deuxième séance de l’édition 2022-2023 du séminaire IMPEC (13/01/2023)

Le séminaire IMPEC (Intéractions Multimodales Par Écran) est depuis 2021 un séminaire interlaboratoire et itinérant. IMPEC accueille des chercheur.e.s de différentes disciplines : sciences du langage, sciences de l’éducation, sciences cognitives, sciences de l’information et de la communication, psychologie, sociologie, et des doctorant.e.s qui centrent leur objet de recherche sur les interactions par écran.

Pour sa prochaine séance, IMPEC invite Peppe Cavallari, maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’Université catholique de l’Ouest.

Intitulé de l’intervention : Qu’est-ce que cela signifie de se dire qu’il est trois heures ?

En appliquant au temps l’intuition sartrienne de la perception de l’espace, je fais l’hypothèse que savoir qu’elle heure il est revient à savoir ce que l’on peut faire ou pas, et, par là, ce que les autres sont en train de faire, étant donné que le plus souvent nous sommes pris dans la même situation que les autres. Après avoir défini dans notre thèse de doctorat la dimension de l’espace d’action numérique, nous explorons maintenant la portée heuristique de l’hypothèse d’un temps d’action qui, ainsi que le premier, s’organise aujourd’hui autour de nous à travers les plateformes et les applications numériques dont les notifications, les implémentations des protocoles de présence et les marqueurs temporels prennent en charge une fonction auparavant à l’apanage des institutions religieuses et civiles : le fait de communiquer l’heure qu’il est, l’information politiquement fondamentale pour toute communauté. Le Smartphone devient ainsi l’appareil principal de la socialisation du temps, de sa préparation et de son enregistrement.

La séance se déroulera en mode hybride, le vendredi 13 janvier 2023, de 10h à 12h, à la fois dans les locaux d’ICAR, en salle D4.179 de l’ENS de Lyon, site Descartes (15 parvis Descartes – 69007 Lyon) et en visioconférence (lien de connexion disponible dans la pièce jointe).

Contact : Josephine Rémon et  Jean-François Grassin
En savoir plus : descriptif complet disponible en pièce jointe