COGCINEL – Projets

Projets en cours, projets qui se poursuivent, projets en valorisation :

INDCOR : “Interactive Narrative Design for Complexity” (2019-2023)
Responsable : Kristine Lund
Contribion Cogcinel : Matthieu Quignard, Jean-Philippe Magué, Bertrand Marne
Partenariat avec 160 membres de plus de 20 pays
Financement : Europe COST action CA 18230

Résumé
The aim of this COST action is to build a network for the interdisciplinary study of the potential interactive digital narrative has as a means to addressing complexity as a societal challenge by representing, experiencing and comprehending complex phenomena and thus also address the issue of « fake news ». The challenge therefore is to change IDNs current status from ‘singular achievement’ of a small group of ‘initiated’ practitioners to ‘general practice’ of many media companies. The INDCOR project (Interactive Narrative Design for COmplexity Representations) addresses this challenge by means of a coordinated effort in analysing and generalising design and production methods of stand-out IDN works with a particular focus on the representation of complex issues.
WG2 (Conceptualising Narrative Complexity, co-directed by Kristine Lund) will investigate, develop and disseminate concepts linked to the understanding of narrative complexity and their relationships towards existing interactive digital narrative systems (e.g IDN tools, creative practices, journalism), specific subject matters and the ways in which participants are involved in a complex, communicative interaction.

BODEGA (2020-2024)
Responsables : Matthieu Quignard et Audrey Serna (LIRIS)
Contribution ICAR : Heike Baldauf Quilliatre, Isabel Colón de Carvajal, Lydia Heiden, Magali Ollagnier-Beldame
Financement : LabEx ASLAN (204 860€)

Résumé
BODEGA a pour objectif d’étudier l’influence de l’incarnation sur les comportements sociaux et l’engagement des participants dans un jeu collaboratif conçu pour mesurer et développer les capacités socio-relationnelles (soft skills). En comparant quatre situations faisant varier les modalités d’échange (chat, voix seule, webcam) et l’aspect présentiel/distanciel, les interactions seront analysées en terme d’effets sur l’engagement et sur les processus interactionnels d’alignement.

Vrailexia : Dyslexic Think Differently (2020-2022)
Financement : Erasmus+ (Union Européenne)
Contact CogCinel : Audrey Mazur-Palandre

Résumé
Dyslexic think differently: it’s time to change in perception and act in network. Audrey Mazur-Palandre (CogCinel) participe à ce projet en tant qu’experte scientifique sur la dyslexie.

DatAgora : nouveaux lieux de rencontre autour des données complexes (2019-2022)
Financement : IDEX Lyon (200 000€)
Responsable : Kristine Lund
Partenariat avec le labex IMU Intelligences des Mondes Urbains et l’UMR LIRIS
Co-porteurs : Gilles Gesquières (labex IMU), Romain Vuillemot (LIRIS)
Contributeurs : Homère Bourgeois (IMU), Elizaveta Chernyshova (LIS), Gerald Niccolai, (ADIS), Matthieu Quignard (CogCINEL), Laurène Smykowksi (LIS), Antoine Webanck (IMU), Daniel Valéro (ICAR)

Résumé
Constatant que les décisions politiques, économiques, et sociales ont besoin de s’appuyer sur une approche interdisciplinaire autour de la donnée, l’objectif du projet DatAgora est de créer des nouveaux lieux de rencontre pour faciliter et soutenir la visualisation, l’analyse, et l’interprétation des données complexes. Le développement actif de l’impact sociétale de projets de recherche d’ASLAN est aussi visé grâce aux partenariats avec des acteurs socio-économiques en dehors du monde académique.

MOOC Étudiants dyslexiques dans mon amphi (2018-)
Responsable : Audrey Mazur-Palandre
Contribution ICAR : Camille Bret, Louis Maritaud
Partenaires : Raphaëlle Abadie, Nathalie Bedoin, Brigitte Lespinasse, Nicole Philibert (Association AtoutDys), Bruno Sarrodet, Mission Handicap de l’Université de Lyon, ENS de Lyon.
Financements : UNRRA (université Numérique de la région Rhône-Alpes), LabEx ASLAN, ENS de Lyon
Financement 2021 LabEx ASLAN : 4 500€

Résumé
Le MOOC « étudiants dyslexiques dans mon amphi, comprendre et aider » est issu de projets de recherche lyonnais sur la dyslexie dans l’enseignement supérieur (projets ETUDYS, DYS’R’ABLE et FlexiDys). Il a pour objectif principal de familiariser le monde de l’enseignement supérieur à la dyslexie, sa prise en charge médico-sociale et les effets que ce trouble peut avoir sur la vie universitaire.

Projet Sensibilités (2021-2022)
Contact : Magali Ollagnier-Beldame
Contributeurs : Edith Planche, ethnologue, CNRS. Pablo Jensen, physicien, CNRS.
Financement : CNRS, la Fabrique des Questions Simples

Résumé
La crise écologique est-elle aussi une crise de la sensibilité au vivant? Dans ce projet, nous faisons une hypothèse : la crise écologique est aussi une crise de la sensibilité à l’égard du vivant, un appauvrissement de ce que nous pouvons sentir, percevoir, comprendre et tisser comme relations avec les autres vivants.
Pour changer de modèle de société, nous devons apprendre à partager, avec les autres vivants, une communauté de des­tin, sentir notre vulnérabilité mutuelle. Cela passe par les connaissances apportées par les sciences naturelles, l’écologie, mais également par l’expé­rience intime, corporelle, du prodige d’être un vivant. En nous connectant à ce qui en nous vibre et vit, nous faisons à la fois une expérience intime et connectée, via le corps, via cette dimension pré-réfléchie de l’expérience, aux autres vivants et plus largement à « la chair du monde ».

ExCoNat Project – Investigating the Experience of Connection to Nature (2021-2022)
Responsable : Magali Ollagnier-Beldame
Contributeurs : Véronique Servais, Professor of Anthropology of Communication, Université de Liège. Pierro Varrasso, Director and theater teacher, Conservatoire Royal de Liège.
Financement : UAR 3773 Laboratoire de l’éducation (2000€)

Résumé
How can our lived experience contribute to renewing our relationship with ourselves, with others and with the world in a more caring and respectful way? How does our bodily experience contribute to a form of knowledge that brings us closer to what is alive in us and around us? Our project aims at exploring and documenting the experience of connection/disconnection with nature (trees, fields, wind, rain, stones, animals, …) and other people, based on micro-phenomenological interviews. We will accompany people to describe their experience of one or more moments in which they felt that the degree of their connection with nature varied (increase or decrease). ExCoNat aims at contributing to the fields of eco-psychology – understanding how people manage to regain contact with their own experience and how the experience of the unity of « human beings » and « nature » emerge – and educational sciences – broadening our conceptions of knowledge and knowing and understanding how contemplative pedagogies allow (or not) the relation between inter- being and our inner being.

ParVIeDYs (2020-2021)
Responsables : Audrey Mazur-Palandre & Agnès Witko (DDL)
Contribution ICAR : Camille Bret
Partenaires : Association AtoutDys, Boutique des Sciences de l’Université de Lyon, URPS Orthophoniste ARA, Sosthène Touitou
Financement : LabEx ASLAN (6000€)

Résumé
Des projets antérieurs révèlent que les étudiants dyslexiques rencontrent de grandes difficultés à l’Université. Nous souhaitons les compléter en menant des entretiens avec des étudiants dyslexiques afin de mieux comprendre la manière dont s’imbrique leur parcours de santé dans leur parcours de vie. Il s’agira d’analyser des indicateurs de réussites et/ou de freins, dans une perspective pluridisciplinaire.

DysPro (2020-2021)
Responsable : Audrey Mazur-Palandre
Partenaires : Fédération Française des Dys-, Vincent Lochmann, Régine Tchakgarian, Emma Ritz
Financement : LabEx ASLAN (4500€)

Résumé
DysPro fait partie du projet européen ERASMUS Dyslexia@work.eu, dont l’objectif principal est de faciliter l’accès au travail des personnes dyslexiques. Il est constitué deux phases principales : 1- état des lieux des lois autour de la dyslexie dans le monde professionnel, 2- passation d’un questionnaire dans des entreprises et agences de recrutement, afin d’avoir une meilleure connaissance de la prise en charge des personnes dyslexiques dans le monde professionnel et de collecter les bonnes pratiques.
Collaborateurs européens : Associazione Italiana Dislessia (AID), Italie ; Dyslexia Association (BDA), Royaume Unis, European Dyslexia Association (EDA), Belgique ; Dyslexia Association of Ireland (DAI), Irlande; Fédération Française des DYS (FFDys), France ; Malta Dyslexia Association (MDA), Malte ; Università degli Studi dell’Insubria (UDSDE), Italie ; Université de Lyon, France

FLEXIDYS (2018-2021)
Responsable : Audrey Mazur-Palandre
Contribution ICAR : Louis Maritaud, Matthieu Quignard
Partenaires : Association AtoutDys, URPS Orthophoniste ARA, Agnès Witko
Financement : LabEx ASLAN (11000€)

Résumé
Une des difficultés des étudiants dyslexiques concerne la production textuelle, très sollicitée à l’Université mais bien rarement au centre des études scientifiques. FLEXiDYS a pour objectif d’analyser les textes d’étudiants dyslexiques et contrôles dans une perspective syntaxique et discursive. Ce projet est l’occasion de développer la recherche et de prévoir des actions de sensibilisation et formation pour un trouble trop peu étudié chez le jeune adulte.

Circulation des savoirs et récits de sciences : la vaccination (2019-2021)
Responsable : Karine Bécu-Robinault
Financement : UAR 3773 Laboratoire de l’éducation (2000€)

Résumé
Ce projet croise plusieurs approches disciplinaires (histoire des sciences, sociologie des controverses médiatisées, didactique des sciences, sciences du langage, sciences de l’information et de la communication). Dans ce cadre, un cycle de séminaire est organisé pour discuter des potentialités de contribution de divers ressources à une éducation à la citoyenneté scientifique critique et active, et des méthodologies de recherche permettant une approche interdisciplinaire de l’analyse de la circulation des savoirs.

Le « tournant environnemental » des sciences cognitives : une opportunité pour l’interdisciplinarité Cognition, apprentissages et facteurs socio-économiques (2019-2021)
Responsable : Kristine Lund
Partenaires : EXPERICE (Paris), Triangle, ECP, Centre Max Weber
Financement : UAR 3773 Laboratoire de l’éducation (2000€)

Résumé
Ce projet d’atelier exploratoire, s’appuyant sur le constat récent d’une prise en compte croissante des facteurs socio-économiques dans les recherches en sciences cognitives (psychologie cognitive et neurosciences) sur les apprentissages des enfants, vise à questionner à nouveaux frais la possibilité d’une interdisciplinarité entre sciences cognitives, sciences sociales et sciences de l’éducation dans ce domaine de recherche.

Résolution de problèmes, didactiques et apprentissage
Responsable : Karine Bécu-Robinault
Financement : UAR 3773 Laboratoire de l’éducation (4000€) ; IFé (4000€ par an depuis 2018)

Résumé
Le projet « résolution de problèmes » a pour ambition de développer un cadre d’analyse pluridisciplinaire permettant l’étude de la transformation des enseignements disciplinaires en contexte scolaire. Après un premier projet tourné vers l’enseignement des sciences physiques, de nouveaux axes d’investigation sont proposés pour étudier les activités de résolution de problème en sciences exactes et expérimentales, mais également des questions liées au développement durable ou à l’éducation à la santé.
Il s’agit alors de contribuer à réduire les fragmentations théoriques et aider à la compréhension des difficultés rencontrées par les enseignants et leurs élèves au cours d’une tâche requérant des connaissances et compétences liées à différentes disciplines. Nous souhaitons également affronter des reconfigurations liées aux enjeux éducatifs transversaux, aux évolutions des méthodologies et des problématiques, au développement des partenariats avec l’éducation non-formelle (musées, associations…). Enfin, un objectif fort de ce projet consiste à identifier les principales difficultés rencontrées par les élèves mais aussi les représentations des enseignants relatives à la résolution de problèmes et aux démarches-projets comme modalité d’enseignement.

Meta-DeCT : Meta-Design for Computer Science Teaching
Responsable : Bertrand Marne
Partenaires : UMR LIRIS (équipe SICAL) et LIP6 (équipe MOCAH)
Financement : Université Lumière Lyon 2 (appel à projet APPI 2020)

Résumé
L’objectif de ce projet est d’étudier comment l’approche de conception participative jusque dans l’utilisation nommée meta-design permet à des enseignant·es de s’approprier des instruments complexes comme les jeux sérieux d’apprentissage. Pour cela, nous proposons une approche méthodologique proche du Design Based Research et nous plaçons dans le contexte de l’enseignement de la programmation en primaire et dans le supérieur. Avec l’aide des enseignant·es ciblés, nous proposons de mettre en œuvre une reconception des méthodes et des outils de meta-design existants pour deux jeux sérieux libres d’apprentissage de la programmation (Blockly Maze, Prog&Play) et de tester si ces moyens améliorés permettent l’instauration de situations de meta-design et s’ils favorisent l’appropriation des jeux sérieux visés.

Approche pluridisciplinaire de l’impact de la sensorialité de l’indice de rappel sur le souvenir
(2020-2022)

Responsable : Jean-Philippe Magué
Partenaires : Jane Plailly (Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon), Alexandra Ernst (Laboratoire de Psychopathologie et Neuropsychologie), Herminie Leca (Centre de recherches en psychopathologie et psychologie clinique)
Financement : IXXI (5000€)

Résumé
La mémoire autobiographique n’est pas figée et les souvenirs ne sont pas des entités fixes, ce sont des reflets changeants de notre passé ; ainsi le souvenir est influencé par la modalité sensorielle de l’indice initiant le souvenir. En particulier, la mémoire autobiographique semble avoir une relation privilégiée avec le sens de l’odorat et la dimension émotionnelle des souvenirs est au cœur de cette spécificité. Notre projet combine des approches de linguistique computationnelle, de psychologie cognitive, de psychologie clinique et de neurosciences cognitives pour étudier différentes dimensions (linguistique, phénoménologique, physiologique) d’un même objet complexe : le souvenir. L’influence de la modalité sensorielle de l’indice mnésique sera évaluée en comparant les souvenirs évoqués par des odorants à ceux évoqués par des images de sources odorantes. Notre but est d’établir un modèle cohérent intégrant les récits des souvenirs, les évaluations de la phénoménologie de l’expérience du souvenir et les réponses physiologiques, et permettant d’identifier les caractéristiques spécifiques aux souvenirs selon la modalité sensorielle de l’indice mnésique.

Archives des projets terminés entre :

2014 et 2019

JEN.LAB : Jeux épistémiques numériques (2014-2017)
Financeur : ANR 2013 APPRENTISSAGES
Contact : K. LUND ; coordinateur : E. SANCHEZ (IFé)

Résumé
Apprentissage avec les jeux épistémiques numériques Usages-Technologies-Méthodologies

Connaissances collectives et cognition individuelle : conceptions, croisements disciplinaires, données (2017) 
Contact : K. LUND, JP Chevrot
Financeur : CNRS (Mission pour l'interdiciplinarité)

Résumé
Ce projet vise à mieux analyser et combiner les dimensions social/cognitif et collectif/individuel à travers une approche interdisciplinaire.

PEPS JEN.LAB : Jeux épistémiques numériques (2014)
Financeur : CNRS
Contact : K. LUND ; coordinateur : E. SANCHEZ (IFé)

Résumé
Financement des séminaires autour du JEN.LAB

PEPS ETUDYS "Accueil, intégration et accompagnement des ETUdiants DYSlexiques à l'université " (2014)
Financeur : CNRS
Contact : A. MAZUR-PALANDRE

Résumé
Notre projet suit deux objectifs principaux : 1- Comprendre les particularités des étudiants dyslexiques du point de vue sociologique, cognitif et linguistique, au moyen d’une enquête, mais aussi d’expériences évaluant et précisant les difficultés attentionnelles et linguistiques en production écrite, et en évaluant l’impact de programmes de remédiation  attentionnelle ; 2- Assurer la sensibilisation du monde universitaire à la dyslexie.

PEPS ÉducMap (2014)
Financeur : CNRS
Contact : K. LUND ; coordinateur : Luc TROUCHE (IFé)

Résumé
Mise en place d’une cartographie dynamique des recherches en éducation et son utilisation afin de repérer des thématiques de recherche interdisciplinaires.

THESEE (2014-2016)
Financeur : Fond de Recherche ENS 2014
Contact : M. OLLAGNIER-BELDAME

Résumé
Notion de subjectivité et d’intersubjectivité
2011 et 2014

Développement de l'enfant (2010-2015)
Collaboration de recherche avec l’Univ. Catholique de Lyon
Contact : K. LUND

COGNIKIZZ (2010-2015)
Financeur : Contrat de valorisation – CNRS
Contact : K. LUND

Résumé
Développement et distribution d’une plateforme intelligente pour la distribution de jeux ludo-éducatifs pour enfants

Sociolinguistique des média sociaux (2013-2014)
Financeur : Appel d'offre interne ASLAN ; PRES
Contact : J.P. MAGUE

MUTEC (2012-2014)
Financeur : ARC5 Cultures, sciences, sociétés et médiation ; REGION RHONE ALPES
Contact : J.P. MAGUE

Résumé
 Mutualisation de pratiques pour les corpus et les éditions critiques numériques