Lidilem : Prochaine séance du séminaire « Pédagogies Multimodales » (14/10/2020)

La première séance du séminaire « Pédagogies Multimodales » 2020-2021 du Laboratoire de Linguistique et Didactique des Langues Étrangères et Maternelles (Lidilem, Grenoble) est organisée.

Intitulé : Des outils numériques multimodaux pour l’apprentissage des langues

Dans le cadre de l’action LIDILEM Didactique des Langues et Multimodalité (DLM), nous avons lancé un projet visant spécifiquement à apporter des solutions numériques multimodales (complémentaires aux formations en présentiel). Ce projet réunit le LIDILEM et ICAR. Ce séminaire sera l’occasion de présenter les applications conçues dans le cadre d’ALeM, mais également les autres applications numériques en lien avec l’action DLM.

Intervenant.e.s : Françoise Boch (LIDILEM), Sylvain Coulange (LIDILEM), Alexandre Do (EN), Yoann Goudin (LIDILEM), Émilie Magnat (ICAR-LIDILEM).

Inscription nécessaire via le sondage en ligne suivant.

La séance se déroulera le mercredi 14 octobre 2020, de 15h30 à 17h30, dans les locaux de l’Université Grenoble Alpes, bâtiment Stendhal Z, salle des Actes (La séance sera podcastée et la possibilité de la diffuser en direct est à l’étude.

Contact : sylvain.coulange@univ-grenoble-alpes.fr
En savoir plus : descriptif détaillé de la séance disponible sur la page Web dédiée

Table ronde en ligne : « Enjeux et pratiques du numérique dans les institutions culturelles » (04/11/2020)

Dans le cadre des 33e Entretiens Jacques Cartier, l’université Lumière Lyon 2, l’ENS de Lyon, et l’université Jean Monnet de Saint-Étienne, en partenariat avec la Faculté des Arts de l’université d’Ottawa et Ingenium Canada, ont le plaisir de vous proposer une rencontre en visioconférence. Elle est co-organisée par notre collègue Jean-Philippe Magué.

Intitulé : Enjeux et pratiques du numérique dans les institutions culturelles : regards croisés

Elle se déroulera le mercredi 4 novembre 2020, en deux temps :

  • 15h-16h30 : La numérisation de collections et de corpus : pratiques, méthodes, enjeux ;
  • 16h30-18h : De la numérisation à la valorisation : usages et mutations.

Inscription gratuite mais nécessaire via le site du Centre Jacques Cartier (le lien d’accès sera communiqué ultérieurement).

Contact : Jean-Philippe Magué
En savoir plus : consulter le programme détaillé de la table ronde sur la page Web dédiée

Lidilem : Prochaine séance du séminaire « Pédagogies Multimodales » (11/03/2020)

La prochaine séance du séminaire « Pédagogies Multimodales » du Laboratoire de Linguistique et Didactique des Langues Étrangères et Maternelles (Lidilem, Grenoble) est organisée.

Intitulé : Le corps et la voix

La séance sera présentée par Dan Frost (maître de conférences en anglais, université Grenoble-Alpes) et Clémence Gachignard (enseignante de FLE et de post-alphabétisation) et portera sur l’engagement du corps dans l’acquisition de la langue.
  • Dan Frost :  L’enseignement de l’anglais oral pour francophones : la prosodie d’abord
  • Clémence Gachignard : La mémorisation à partir de l’oral pour rentrer dans l’écrit

La séance se déroulera le mercredi 11 mars 2020, de 15h30 à 17h30, dans les locaux de l’Université Grenoble Alpes, bâtiment Stendhal Z, salle des Actes (

Contact : sylvain.coulange@univ-grenoble-alpes.fr
En savoir plus : descriptif détaillé de la séance disponible sur la page Web dédiée

ANNULATION : LabEx IMU : Colloque « L’urbain dans tous ses états : penser et faire la ville en pluralité » (11-13/03/2020)

Suite aux incertitudes actuelles sur les participations de conférenciers étrangers et des défections de participants au colloque en raison du covid-19, la Direction du Labex IMU et notre partenaire UERA ont préféré annuler cet événement. La publication des résumés des conférences sera prochainement mise en ligne, permettant ainsi une première valorisation des communications proposées.

 

Depuis sa création en 2011, le LabEx Intelligences des Mondes Urbains (IMU) se positionne dans le champ de la recherche autour d’un « objet » – l’urbain généralisé – et d’une approche, la pluralité radicale.
En 2020, le LabEx organise un nouveau colloque international afin de réinterroger cette posture et la confronter à d’autres expériences apparentées.

Intitulé : L’urbain dans tous ses états : penser et faire la ville en pluralité

Présentation : le LabEx IMU invite aujourd’hui celles et ceux qui ont mené des expériences comparables dans le champ large de l’urbain à venir échanger autour de leurs résultats et démarches. L’objectif est de débattre des enjeux, qu’ils soient d’ordres pratiques, méthodologiques, théoriques ou épistémologiques, afin de capitaliser ensemble sur ces mises en œuvre. Ce partage doit permettre de commencer de se doter, collectivement, des outils d’appréciation et de qualification de ces pratiques de recherche, tant en ce qui concerne leurs résultats que les difficultés inhérentes à leurs productions.

Dans le cadre de ce colloque international, le LabEx IMU organise une session commune avec l’Urban Europe Research Alliance (UERA) sur le thème « La transition urbaine et ses dilemmes ».
L’UERA regroupe 53 organismes de recherche européens de 18 pays différents contribuant à faire progresser l’excellence scientifique dans le domaine de la recherche urbaine.

À noter : trois membres d’ICAR interviendront lors de ce colloque :

  • Nicolas Guichon et Jean-François Grassin (jeudi 12 mars, 16h30 – Session 4, panel 1) : Expérimentations de la ville hôte par les étudiants internationaux. Une étude à l’interface de la géographie et des sciences du langage ;
  • Julien Thiburce (jeudi 12 mars, 16h30 – Session 4, panel 2) : De la smart city à la slow city, la co-intelligence entre stratégies et tactiques énonciatives.

Les inscriptions à la manifestation sont possibles jusqu’au 4 mars 2020, sur le site Web du colloque.

Le colloque se déroulera du mercredi 11 au vendredi 13 mars 2020, sur deux sites lyonnais : les Musées Gadagne (1 place du petit Collège – 69005 Lyon) et l’Université de Lyon (92 rue Pasteur – 69007 Lyon).

Contact : veronique.sanvoisin@insa-lyon.fr
En savoir plus : programme disponible via la page Web dédiée

Déjeuner du LLE : Julien Barrier (12/03/2020)

Le Laboratoire de l’Éducation organise un cycle de conférences visant à présenter et à discuter les résultats de travaux de recherche sur l’ESR. Sans se substituer aux assemblées générales ou aux réunions syndicales, il s’agit de contribuer aux débats en cours en croisant différents regards disciplinaires.

Leur prochaine séance aura pour intervenant Julien Barrier (maître de conférences en sociologie à l’ENS de Lyon, Triangle), sur le thème :

Financements sur projet et recherche partenariale

Déjeuner participatif et entrée libre.

La séance se déroulera le jeudi 12 mars 2020, de 12h à 14h, en salle commune de l’ENS de Lyon.

Contact : patricia.lambert@ens-lyon.fr

MESRI – The Conversation France : Enquête sur la place des chercheur.e.s dans la cité (date limite : 06/04/2020)

En association avec le média The Conversation France, le Ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation a élaboré un questionnaire portant sur les modalités d’intervention des chercheur.e.s dans la cité et les formes de démocratisation des savoirs.

Objectif : identifier les pratiques et mieux cerner les motivations et les freins de chacun.

Accès au questionnaire : http://www.areyounet.com/runet/client/Reponse?i=478126376&s=F63EEE58

Date limite : les retours sont attendus avant le 7 avril 2020.

Contact : enquete@theconversation.fr

LLE : Première séance du séminaire pour doctorant.e.s et jeunes chercheur.e.s (20/01/2020)

Dans le cadre des projets du LLE – Laboratoire de l’Éducation, une première séance du séminaire des doctorant.e.s et des jeunes chercheur.e.s est organisée.

Intervenante : Jing Wang, doctorante en sciences de l’éducation (Université Lumière Lyon 2, ECP), qui présentera une partie de son travail de thèse en cours :

Réformes et bougés des formes éducatives dans la Chine contemporaine

Les séances s’adressent à un public de doctorant.e.s (ou futurs doctorant.e.s) et à tout chercheur s’intéressant aux problématiques éducatives, depuis les diverses disciplines des sciences sociales, didactiques et linguistiques.

La séance se déroulera le mercredi 22 janvier 2020, de 14h à 16h30, en salle D4.143 de l’ENS de Lyon (site Descartes).

Contact : sidonie.rancon@ens-lyon.fr
En savoir plus : présentation complète de la séance en pièce jointe ; programme des prochaines séances disponible à l’adresse suivante

 

ENSL : ConfApéro en sciences du langage : Victor Rosenthal (23/01/2020)

Les ConfApéros en sciences du langage organisées par l’ENS de Lyon reprennent en 2020. Le premier invité de l’année sera Victor Rosenthal, anthropologue (INSERM/EHESS, Institut Marcel Mauss).

Intitulé de l’intervention : La voix intérieure

Valorisée par les Anciens, ignorée des Modernes, la voix intérieure est cette voix intime qui m’interpelle, me parle, me susurre ou me crie à l’oreille. Elle m’accable, me réconforte ou commente ce qui advient. Elle n’est pas seulement là pour m’encombrer de sa compagnie ; elle confère à la vie humaine une profondeur délibérative et un recul face au cours du monde.

L’idée même d’une intériorité psychique est en effet tributaire de la possibilité de s’entretenir à tout instant avec soi-même. Nul besoin de faire appel à une substance métaphysique (âme, esprit, psychisme) pour jouir d’une vie intérieure ; en me parlant, j’entretiens une relation sociale avec moi-même, je deviens deux-en-un et je dois vivre sous la pression de l’autre voix. Et les paroles échangées ne sont pas seulement des mots, elles enveloppent visée, ruse, posture sociale, formes et figures de style, dans le manteau sonore de la voix. À la fois l’agent du collectif et le vecteur de l’individuel, singulier reflet de l’intime de l’être social, la voix intérieure incarne autant qu’elle accompagne.

Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

Organisation : I. Colón de Carvajal , M. Coste, P. Lambert et E. Prak-Derrington.

La conférence se déroulera jeudi 23 janvier 2020, de 18h-20h, en salle D2.128 de l’ENS de Lyon (site Descartes). Elle sera suivie d’un moment d’échange convivial et d’un buffet.

À noter : V. Rosenthal interviendra également le lendemain, lors de la prochaine séance du séminaire LanDES d’ICAR.

En savoir plus : consulter la page Web des ConfApéros

 

 

Lyon 2 : Journée des métiers du FLES 2020 (23/01/2020)

Les étudiant.e.s en 2e année de Master 2 de FLE de l’université Lumière Lyon 2 organisent l’édition 2020 de la Journée métiers du français langue étrangère et seconde (FLES).

Pensée pour faciliter le partage entre professionnel.le.s du monde de l’enseignement du français langue étrangère et seconde et les étudiant.es, cette journée est ouverte à tou.te.s les curieu.x.ses, le but étant d’informer des possibilités et perspectives professionnelles du FLES et faire découvrir à tou.te.s de nouveaux horizons.

La journée se déroulera le jeudi 23 janvier 2020, de 9h à 16h15,  à l’Université Lumière Lyon 2 Campus Porte des Alpes, en salle de conférences de l’IUT, bâtiment T1 (160 boulevard de l’Université – 69500 Bron).

Entrée libre et gratuite.

En savoir plus : programme disponible sur la page Web dédiée

AFLA 2020 : « Traiter, explorer, et analyser des corpus : quels apports pour la société ? » (06/02/2020)

La prochaine journée d’étude de l’Association française de linguistique appliquée a pour thème :

Traiter, explorer, et analyser des corpus : quels apports pour la société ?

Argumentaire partiel : si la notion de corpus n’est pas nouvelle dans le champ des Sciences du langage (Bonnafous & Temmar 2007, Pugnière-Saavedra, Sitri & Véniard 2012), où elle se trouve régulièrement interrogée, les ressources informatiques et les nouveaux corpus qu’elles offrent renouvellent, modifient et créent les pratiques. L’intérêt tout particulier autour des corpus témoigne de leur complexité, mais aussi de leur potentiel heuristique. Leur disponibilité multiplie les matériaux mais aussi leurs modes de donation et surtout de manipulation en interrogeant simultanément leur utilité scientifique et sociale.

L’apparition de ces gros corpus expose en même temps les analyses à une prolifération des procédures de constitution des corpus qui suscite simultanément un questionnement sur la validité des corpus ainsi construits. Si ces aspects théoriques et méthodologiques ont déjà été largement questionnés (voir notamment Garric et Longhi 2009 et 2015), la thématisation spécifique de la dimension applicative des analyses de corpus en vue de tâches concrètes utiles pour la demande sociale reste encore discrète.

Inscription nécessaire via le formulaire en ligne suivant (en bas de page).

À noter : Isabel Colón de Carvajal interviendra lors de la journée, sur le thème : Compétence d’ interaction des infirmiers en psychiatrie : une analyse interactionnelle et multimodale des relèves orales.

La journée est organisée le jeudi 6 février 2020, à l’université de Cergy-Pontoise, site de Hirsch (5 av. B. Hirsch – 95000 Cergy).

Contact : julien.longhi@u-cergy.fr
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

ASDIFLE : Journée professionnelle « Multimodalité et multi-supports en classe de langue » (24/01/2020)

L’Association de didactique du français langue étrangère (ASDIFLE) convie à sa journée professionnelle 2020.

Intitulé : Multimodalité et multi-supports en classe de langue

Présentation : au cours de sa formation et plus largement de sa carrière, on attend de l’enseignant qu’il développe un certain nombre de compétences professionnelles (cf. Perrenoud, 1996, par exemple). Parmi ces compétences, il y a la maîtrise des ressources multimodales que l’on peut distinguer en deux catégories : les différentes modalités qui constituent la parole (voix, gestes, mimiques faciales, postures, regards) (Colletta, 2004) et les ressources multimodales liées aux outils (numériques ou non). Pourtant, le corps comme les artefacts matériels (Leclère, Hidden & Le Ferrec, 2014) utilisés dans le processus d’enseignement-apprentissage sont rarement appréhendés dans leur diversité et placés au centre de la réflexion dans la littérature didactique (Cadet, Leclerc et Tellier, 2017) comme dans la formation (Tellier & Cadet, 2014).

Lors de cette journée il s’agira de montrer comment les modalités et les supports sont utilisés par l’enseignant.e et les apprenant.e.s dans le cadre de l’apprentissage d’une langue. Comment ces modalités et supports permettent à l’enseignant.e de favoriser l’attention, la compréhension et la mémorisation des apprenant.e.s. ? Quel est leur impact sur la relation affective qui se noue entre les protagonistes de la classe ? Comment ces outils contribuent-ils à l’agir professoral (Cicurel,2011) de l’enseignant ? Comment la formation des enseignants peut s’emparer de ces questions ?

Cette journée axée sur les pratiques professionnelles sera complétée par une journée scientifique à l’automne 2020, à Aix-Marseille Université (Aix-en-Provence).

L’inscription est nécessaire via le site Web dédié.

L’événement est organisé le vendredi 24 janvier 2020, de 9h à 17h30, dans les locaux de l’Alliance française Paris Île-de-France (101 Boulevard Raspail – 75006 Paris).

Contact : asdifle2020@sciencesconf.org
En savoir plus : programme disponible sur le site Web dédié

 

Déjeuners du Laboratoire de l’Éducation : Christine Détrez (04/02/2020)

Les Déjeuners du LLE sont un espace convivial de dialogue interdisciplinaire dans le domaine de la recherche sur l’éducation, les apprentissages et les socialisations. Ils sont organisés sur le temps de midi.

Leur prochaine séance aura pour intervenante Christine Détrez (professeur de sociologie à l’ENS de Lyon, Centre Max Weber), sur le thème :

Chercher sa mère, trouver un pensionnat : une enquête à l’Ecole Normale de Filles de Douai

Déjeuner participatif et entrée libre.

La séance se déroulera le mardi 4 février 2020, de 12h à 14h, en salle D4.179 (ICAR).

Les séances suivantes seront consacrées à des présentations et des discussions de résultats de travaux de recherche sur l’enseignement supérieur et la recherche (ESR). Sans se substituer aux assemblées générales ou aux réunions syndicales, il s’agira de contribuer aux débats en cours en croisant différents regards disciplinaires.

Ce cycle débutera le 12 février avec une séance sur l’histoire de la profession universitaire en France. 

Contact : patricia.lambert@ens-lyon.fr