Prochaine séance du séminaire LanDES (21/02/2020)

La quatrième séance du séminaire 2019-2020 du sous-axe LanDES : Langue Discours Énonciation Sémiotique aura pour invité Hugues Constantin de Chanay (ICAR). 

Intitulé de l’intervention : Que fait la modalité ? Étude d’un extrait du débat d’entre-deux-tours de la présidentielle française 2017 

Résumé en pièce jointe.

La séance se déroulera le vendredi 21 février 2020, à partir de 14h30, en salle D4.179, dans les locaux d’ICAR.

Contact : Nathalie Rossi-Gensane

Huitième séance du séminaire ADATIC (26/02/2020)

La huitième séance de l’édition 2019-2020 du séminaire ADATIC : Apprentissage, Didactique, Autonomie, Technologie de l’Information et de Communication accueillera deux invités : 

  • Badara Diallo, doctorant en Information et Communication (Lyon 2, ICAR : axe InSitu. Direction :  Mohamed Hassoun), sur le thème :

Falsifiabilité documentaire et identitaire en environnement numérique : transgressions et recours

Le numérique a profondément bouleversé les comportements et a entraîné des changements radicaux sur les plans culturel et sociologique. Il modifie également nos rapports aux objets. À ce titre, le passage du papier au numérique pose des problèmes d’authenticité et de validité des documents, mais aussi de l’identité numérique. Or, si la fiabilité documentaire[1] et identitaire[2] est difficile à établir en environnement numérique, le réseau social numérique communautaire[3] peut en revanche constituer un milieu capable de restaurer la confiance altérée par les mauvaises dans le Web. Cette recherche a pour objectif de montrer qu’une approche anthropologique des transactions des réseaux sociaux communautaires numériques et l’analyse des phénomènes de la falsifiabilité des documents et de l’identité numérique peuvent apporter des éléments de régulation face à la multiplication des formes de transgressions documentaires en environnement numérique. À terme, elle devrait permettre :

  • d’authentifier et de valider les documents numériques et de l’identité numérique à travers un réseau social communautaire numérique dans le but de lutter contre la falsification.
  • de revitaliser le lien social, en s’appuyant sur une analyse de la nature des pratiques numériques participatives et productives dans le but d’apporter des éléments de régulation qui permettront de limiter les fraudes.
  • de redonner confiance aux réseaux sociaux communautaires numériques dans les transactions et dans les processus de médiation sociale.

1 – Streiff, Hervé. Vos documents sont-ils falsifiables dans le « far web » ?  [en ligne]. 2013, Disponible sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-83226-vos-documents-sont-ils-falsifiables-dans-le-far-web-1003541.php?rysWf2V0AurV56uW.99 (consulté le 07/09/2017).

2 –   Merzeau, Louise. Présence numérique : les médiations de l’identité [en ligne]. in : Les enjeux de l’information et de la communication. Grenoble: éd. GRESEC. Vol. 1. 2009, p79-91, Disponible sur : www.cairn.info/revue-les-enjeux-de-l-information-et-de-la-communication-2009-1-page-79.htm (consulté le 20/05/2017).

3– Zacklad, Manuel. Genres de dispositifs de médiation numérique et régimes de documentalité, in La notion de genre de documents des organisations. Pour une approche et pratique. Sous la dir. de Louise Gagnon-Arguin, Dominique Maurel et Sabine Mas, Montréal : PUQ.

 

  • Tolga Tekin, doctorant en Sciences de l’éducation et de la formation (Lyon 2, laboratoire ECP. Direction : Stéphane Simonian), sur le thème :

L’affordance de Twitter par les enseignants : étude du réseau d’apprentissage personnel

Cette recherche étudie l’affordance de Twitter dans la perspective de la théorie socioculturelle, la cognition distribuée et la cognition située. Plus précisément, l’objectif est d’analyser le réseau personnel des enseignants (de l’école primaire au lycée) construit par l’intermédiation de Twitter qui constitue un moyen d’acquérir de nouvelles connaissances et d’améliorer les compétences professionnelles. Selon la théorie socioculturelle de Vygotsky, l’environnement social a un rôle essentiel pour faciliter le développement et l’apprentissage. Par ailleurs, la théorie de la cognition distribuée exige de penser l’interaction entre les mécanismes sociaux et artificiels. Quant à la cognition située, c’est l’étude de la manière dont la connaissance humaine se développe comme un moyen de coordonner l’activité depuis l’intérieur de l’activité elle-même. Pour traiter notre sujet, nous analysons les relations sociales et les activités (leur nature, les niveaux de participation et les processus mis en œuvre) que font les enseignants dans le réseau. L’analyse des niveaux de participation s’appuie sur le modèle de Lave & Wenger (1991) et l’analyse des processus, sur celui de Daele (2004).

Cette communication sera donc l’occasion d’évoquer l’importance du réseau social Twitter afin d’améliorer le développement professionnel.

 

La séance est organisée mercredi 26 février 2020, de 17h00 à 20h, en salle Ennat Léger de la MSH LSE (14 avenue Berthelot – 69007 Lyon).

Contact : Jean-Claude Régnier

Deuxième DataSession LIS (17/02/2020)

Les DataLIS sont les ateliers organisés au sein du groupe LIS de l’équipe InSitu du laboratoire. La deuxième édition des DataLIS 2019-2020 sera consacrée aux données de deux intervenant.e.s :

  • Philipp Freyburger (Université de Freiburg) : Témoignages audiovisuels sur les sensations de froid vécus et racontés par des prisonniers dans les camps de travail et de concentration ;
  • Naomi Truan (Université de Leipzig) : Évolutions sur la catégorisation la langue allemande de la part de jeunes femmes et leur rapport à la norme et la variété linguistique au cours des entretiens.

La data session aura lieu le lundi 17 février 2020, de 15h15 à 18h, en salle D4.179 de l’ENSL.

Contact : Elizaveta Chernyshova et Anna Claudia Ticca

Journée d’étude : « L’analyse quantitative et statistique des données en linguistique de corpus » (11/12/2019)

Attention : modification de salle : D4. 212 et non plus D4. 179.

 

Dans le cadre de la Fédération LASCO – LAboratoires du Sud Corpus Outillés, nos collègues Carole Etienne, Jean-Philippe Magué, Matthieu Quignard et Denis Vigier co-organisent une journée d’étude intitulée :

L’analyse quantitative et statistique des données en linguistique de corpus

Objectif de la journée : permettre aux membres des laboratoires participant à cette journée de présenter certaines de leurs pratiques en matière d’analyse quantitatives des données linguistiques et d’échanger à ce sujet.

Programme partiel :

  • Matin 9h-12h : présentations de 10 minutes sur un focus de pratique d’analyse quantitative en cours, suivies de 10 minutes de discussion collective ;
  • Après-Midi 13h-17h : 3 communications de 45 minutes environ :

1. Thierry Poibeau, directeur de recherche CNRS et directeur-adjoint du laboratoire LATTICE, ENS Ulm, Paris  :

Caractérisation de styles textuels par des méthodes automatiques

2. Cécile Fabre, professeure des universités en sciences du langage à l’université Jean Jaurès de Toulouse

Utilisation des modèles distributionnels en linguistique outillée

3. Intervention proposée par ICAR.

Une table ronde clôturera la journée.

L’événement est organisé le mercredi 11 décembre 2019, en salle D4.212 (laboratoire EVS) de l’ENS de Lyon.

Contact : jean-philippe.mague@ens-lyon.fr
En savoir plus : présentation complète de la journée disponible sur la page Web dédiée

 

 

Troisième séance du séminaire LanDES (13/12/2019)

La troisième séance du séminaire 2019-2020 du sous-axe LanDES : Langue Discours Énonciation Sémiotique aura pour intervenante notre collègue Chérine Fathy Elfakharany, docteure en sciences du langage.

Intitulé de l’intervention : Le statut du complément d’objet indirect (introduit par la préposition sur)

La séance se déroulera le vendredi 13 décembre 2019, à partir de 15h, en salle R174 de l’ENSL.

Contact : Nathalie Rossi-Gensane

Troisième séance du séminaire InSitu (16/01/2020)

La troisième séance de l’édition 2019-2020 du séminaire de l’axe InSitu aura pour intervenant Louis Maritaud, (doctorant, ICAR) qui présentera des travaux dans le cadre de sa thèse.

Intitulé de l’intervention : La prosodie du discours rapporté en interaction : frontières sensibles, frontières concurrentes

La séance est organisée le jeudi 16 janvier, à partir de 16h, en salle D4.179, dans les locaux d’ICAR. La participation au séminaire sera également possible par Skype (nombre de participant.e.s limité.e.s, merci de prévenir l’équipe organisatrice à l’avance).

Contact : Heike Baldauf
En savoir plus : consulter la page Web du séminaire

Cinquième séance du séminaire ADATIC (18/12/2019)

La cinquième séance de l’édition 2019-2020 du séminaire ADATIC : Apprentissage, Didactique, Autonomie, Technologie de l’Information et de Communication aura pour objets :

  • 1 – Conférence de Dr Dares Kouane, enseignant-chercheur à l’ENSEA – École Nationale Supérieure de Statistique et d’Économie Appliquée – Abidjan – Côte d’Ivoire.  Contact : dareskk@yahoo.fr

    Thème de la conférence : Enseignement et apprentissage de la statistique

    Résumé : l’enseignement de la statistique en sciences humaines et sociales visant un apprentissage efficace n’est pas facile. Plusieurs chercheurs (Lemay & Laporte, 2018) ont insisté sur des éléments clés (finalité, approche, contenu et processus) à prendre en compte pour mieux réussir un enseignement / apprentissage efficace de la statistique. Ceux-ci ont souligné aussi l’influence de facteurs psychologiques sur l’apprentissage de la statistique (anxiété à la motivation, buts et attitudes) et les difficultés d’apprentissage liées aux aptitudes visuospatiales.

    Dans leurs recherches, des auteurs pointent aussi l’importance de la technologie dans l’enseignement de la statistique en raison de son rôle dans l’évolution des conceptions de la connaissance, de la pédagogie et de l’apprentissage statistiques (Schuyten & Thas, 2007).

    Notre propos ici prendra appui sur ces deux grands développements tout en traitant la problématique d’enseignement / apprentissage efficace de la statistique dans un cadre théorique socioconstructiviste dans un environnement technologique avec les outils spécifiques.

    Références :

    Lemay, C., & Laporte, W. (2018). Compte rendu du colloque “L’enseignement des statistiques en sciences humaines et sociales”. The Quantitative Methods for Psychology, 14(3), 159-166.

    Schuyten, G., & Thas, O. (2007). Statistical Thinking in Computer-Based Learning Environment. International Statistical Review, 75(3), 365-371.

    2 – Débat sur le thème de la formation à la statistique en Master et Doctorat ;

    3 – Présentation de l’exposé de thèse de Yao Dayo (soutenance prévue le 20 décembre 2019) ;

    4 – Questions diverses.

La séance est organisée mercredi 18 décembre 2019, de 17h00 à 20h, en salle André Frossard de la MSH LSE (14 avenue Berthelot – 69007 Lyon).

Contact : Jean-Claude Régnier

Deuxième séance du séminaire LanDES (22/11/2019)

La deuxième séance du séminaire 2019-2020 du sous-axe LanDES : Langue Discours Énonciation Sémiotique aura pour intervenante notre collègue Danielle Leeman (professeur de Sciences du langage émérite, Paris Ouest Nanterre la Défense).

Intitulé de l’intervention :  Pourquoi peut-on dire être ou aller au salon et non être ou aller à la chambre ?

La séance se déroulera le vendredi 22 novembre 2019, à partir de 14h30, en salle D4.179 de l’ENSL.

Contact : Nathalie Rossi-Gensane

Journées d’étude « Machine learning, données textuelles et recherche en SHS » (25-26/11/2019)

Marianne Reboul (IHRIM), Jean-Philippe Magué (ICAR) et Pierre Borgnat (Laboratoire de physique de l’ENS de Lyon) co-organisent, avec le soutien financier de l’Institut rhônalpin des systèmes complexes-IXXI et du LabEx Aslan,  deux journées d’étude.

Intitulé : Machine learning, données textuelles et recherche en sciences humaines et sociales

Présentation : on assiste depuis quelques années à une explosion des usages de l’apprentissage automatique, notamment due aux progrès spectaculaires rendus possibles par l’apprentissage profond. Cette explosion s’accompagne d’un double déplacement de ces techniques des milieux académiques vers les milieux industriels : non seulement le secteur marchand s’est approprié ces techniques pour construire des services à destination de ses clients, mais il a également su s’approprier le leadership dans la recherche sur l’apprentissage automatique.

À travers ces deux journées d’étude, nous souhaitons interroger et stimuler un déplacement inverse : les données textuelles ayant reçu une attention particulière lors des développements récents de l’apprentissage profond, quels sont pour les sciences humaines et sociales les usages, existants ou possibles, de ces techniques d’apprentissage ?

Les journées se dérouleront les lundi 25 et mardi 26 novembre 2019, à l’ENS de Lyon, site Buisson, en salle D8.001.

Contact : Jean-Philippe Magué
En savoir plus : programme disponible sur la page Web de la journée

Première DataSession LIS 2019-2020 (26/11/2019)

DataLIS est le nouveau format, qui fait suite aux ateliers DocINT et prendra la forme de data sessions, consacrées à la discussion commune autour de données de langue parlée en interaction des différent.e.s intervenant.e.s. Pour cette année, des sessions de 3 heures sont proposées, ayant lieu une fois tous les deux mois avec deux intervenant.e.s par data session.

La première édition des DataLIS 2019-2020 sera consacrée aux données de deux intervenantes :

  • Nora Gattiglia (Université de Gênes) : Les positionnements éthiques des étudiants en interprétation téléphonique en milieu médical. Les données : en italien*, débat de classe en ligne ;
  • Anna Claudia Ticca (ICAR) : Observation d’un extrait de consultation médicale avec une jeune patiente et d’un tiers accompagnant adulte. Les données : en espagnol*, video-enregistrées au Yucatán, Mexique.

*avec traduction en français

La data session aura lieu le mardi 26 novembre 2019, de 15h à 18h, en salle D4.179 de l’ENSL.

Contact : Elizaveta Chernyshova et Anna Claudia Ticca

Journée d’étude « Les approches en SHS dans la recherche en orthophonie » (29/11/2019)

Les laboratoires GrePS (université Lyon 2) et HESPER (université Lyon 1) co-organisent une demi-journée d’étude interdisciplinaire.

Intitulé : Les approches en SHS dans la recherche en orthophonie

Cette demi-journée se veut l’occasion d’échanges autour des différentes formes et applications de la recherche en orthophonie notamment par le biais de la participation des professionnnel.le.s de santé et des patient.e.s/aidant.e.s.

À noter : deux membres d’ICAR interviendront lors de la journée, Isabel Colón de Carvajal et Audrey Mazur-Palandre.

Inscriptions nécessaires via le formulaire en ligne suivant.

En savoir plus : programme disponible à l’adresse suivante

Quatrième séance du séminaire ADATIC (27/11/2019)

La quatrième séance de l’édition 2019-2020 du séminaire ADATIC : Apprentissage, Didactique, Autonomie, Technologie de l’Information et de Communication aura pour objets :

  • présentation de l’avancée des travaux de recherche sur la thèse Sylvie Fornero et organisation de la construction des données avec les collègues enseignants impliqués dans le dispositif méthodologique ;
  • présentation de l’exposé de thèse de Yao Dayo (soutenance prévue le 20 décembre 2019) ;
  • discussion et apports sur les questions méthodologiques en particulier sur la construction, les traitements et les analyses des données dans le cadre de la statistique et les outils informatiques d’appui (SPAD, CHIC, R) ;
  • questions diverses.

La séance est organisée mercredi 27 novembre 2019, de 17h00 à 20h, en salle André Frossard de la MSH LSE (14 avenue Berthelot – 69007 Lyon).

Contact : Jean-Claude Régnier