Responsables :

Didier Bottineau
Emmanuelle Prak-Derrington
Matthieu Quignard

Membres

Pierluigi Basso
Julie Bardet
Sofia Belkacem
Georges Bohas
Didier Bottineau
Nadia Dario
Katia Darmaun
Hugues de Chanay
Elise Gandon
Jean-Claude Guerrini
Santiago Guillen
Razmik Haboyan
Catherine Kerbrat-Orecchioni
Kris Lund
Emilie Magnat
Magali Ollagnier-Beldame
Emmanuelle Prak-Derrington
Matthieu Quignard
Jean-Claude Régnier
Luc Ria
Véronique Rivière
Julien Thiburce

Axe transversal Subjectivité et Langage

L’axe transversal vise à fournir un cadre collaboratif, fédérateur et productif aux membres du laboratoire dont les travaux, objets de recherche, problématiques, méthodes, points de vues et sensibilités intègrent un questionnement sur l’observation, la description, l’analyse, la théorisation, la prise en compte de la subjectivité dans la diversité de ses constructions et manifestations sur l’ensemble du spectre du langage, des activités langagières, de pratiques sociales et institutionnelles impliquant le langage : textes, discours, interactions, apprentissages, langues (description, pratiques, confrontations), plurilinguisme, traduction.

La notion de sujet est envisagée sous différents angles à confronter, à relier et à considérer dans les champs spécifiques de ces domaines d’activité langagière.

D’une part, le sujet qui, partant de lui-même, se vit en tant qu’être humain agissant, pensant, ressentant, parlant, engagé dans des interactions. Cet angle d’attaque convoque, de manière inclusive, la notion d’expérience, éventuellement celle d’incarnation (embodiment), la phénoménologie du sujet individuel et réflexif et du vécu.

D’autre part, le sujet tel qu’il se construit et se met en scène dans le cadre de pratiques collectives, routinières, normatives, conventionnelles, d’ordre verbal et non verbal. Ceci convoque la notion d’ethos à la fois au sens étymologique de « routine », « habitude » et au sens rhétorique de « image de soi produite dans et par les discours » ; de monde et formes symboliques ; de faces et rôles dans les modèles et pratiques d’interaction.

La mise en relation de ces deux approches permet une mise en dialogue qui ouvre le terrain de la constitution des phénomènes et des vécus considérés sous divers angles et points de vue, de la question de l’appropriation et de l’engagement, des régimes de connaissance, de croyance et de représentation, ce qui suppose la phénoménologie, la sémiose, et certains paradigmes tels que les constructivismes, l’énaction, l’émergence…

Cette rencontre se décline dans divers domaines tels que la description de l’interaction et la manière dont elle est vécue, la description des apprentissages et des modalités de l’engagement des sujets participants (apprenants, enseignants, autres), l’attitude du sujet vis à vis de la diversité des langues pratiquées (traduction, médiation, interprétariat, multilinguisme et plurilinguisme, interculturalité…), l’attitude du sujet face aux injonctions et à la pluralité des discours (discours programmateurs, information et fake news, discours institutionnel et scientifique vs relativisme et complotisme…), les ressentis de cette attitude en termes de force et de vulnérabilité…

L’axe transversal a pour vocation de solliciter une réflexion et des travaux collectifs dans cet esprit transversal et transdisciplinaire, de faire travailler ensemble les diverses compétences concernées, et ce en vue de faciliter l’émergence de projets innovants, au sein du laboratoire et avec ouverture aux collaborations extérieures.

Séminaires à venir

Mercredi 14 février 2024, 10h30-12h

  • Hugues de Chanay : « Énaction et analyse sémantique discursive : conception du sujet sous-jacente »

Mercredi 6 mars 2024, 10h30-12h

  • Magali Ollagnier-Beldame et Julien Thiburce : Présentation des avancées du projet ExpReSyF (Expériences et Représentations Symboliques des cancers et de la Fin de vie)

Mercredi 3 avril 2024, 10h30-12h

  • Hélène Loevenbruck (LPNC, Grenoble) et Stéphanie Smadja (U. Paris Cité) : titre à venir

Jeudi 2 mai 2024, 10h30-12h

  • Programmation à venir

Mercredi 5 juin 2024, 10h30-12h

  • Programmation à venir

Historique des séminaires

Mercredi 17 janvier 2024, 10h30-12h

  • Matthieu Quignard : projection de la dernière conférence de Didier Bottineau

Mercredi 6 décembre 2023, 10h30-12h

  • Agnès Steuckardt : « Routines épistolaires, routines personnelles chez des scripteurs peu-lettrés de la Première Guerre mondiale »

Mercredi 8 novembre 2023, 10h30-12h

  • Catherine Kerbrat-Orecchioni : « Engagement explicite, engagement implicite. L’exemple du discours sur la chasse »

Mercredi 13 septembre 2023, 10h30-12h

  • Emmanuelle Prak-Derrington : « Je et tu : De la subjectivité à la subjectivation dans le langage »

Mercredi 7 juin 2023, 9h30-12h

  • Magali Ollagnier-Beldame : « La Bouche d’Ombre – Étude micro-phénoménologique d’interactions avec les non-humains lors de transes cognitives auto-induites »
  • Matthieu Quignard : « Ma guerre 1914-1918 » par Charles Bruneau (1883-1969)

Mercredi 3 mai 2023, 9h30-12h

  • Jean-Claude Guerrini : « Argumentation, diagrammes et subjectivité »
  • Nadia Dario : « Stream of Consciousness: Investigating during Play the Interrelation between Mind Wandering, Subjectivity and Children’s Body Movements »

Mercredi 5 avril 2023, 9h30-12h

  • Jean-Philippe Arias Zapata : « De l’expérience subjective à l’épistémologie en première personne : une lecture expérientielle du cogito. »

Mercredi 1er mars 2023, 10h-12h

  • Kris Lund : « What is multivocality, what challenges does it bring and how can we help as educators, researchers, and policy makers? »

Mercredi 23 novembre 2022, 10h-12h

  • Séance de travail sur le projet scientifique du laboratoire

Lundi 24 octobre 2022, 14h-16h

  • Emilie Magnat & Didier Bottineau : synesthésies, langage, apprentissages, subjectivités

Lundi 24 juin 2022, 10h-12h

  • Jean-Philippe Arias-Zapata : « Introduction à la micro-phénoménologie »
  • Nadia Dario : « New Perspectives on Mind Wandering »

Lundi 7 juin 2022, 14h-16h

  • Séance inaugurale