La submorphologie motivée de Georges Bohas : vers un nouveau paradigme en sciences du langage. Hommage à Georges Bohas (Danielle Leeman (dir.), Honoré Champion, 2021)

La Théorie des Matrices et Étymons (TME) de Georges Bohas constitue une innovation radicale en Sciences du langage. Fondée initialement sur les faits de l’arabe puis étendue à la diversité des langues naturelles, elle se situe dans une perspective submorphémique : l’unité phonétique minimale n’y est pas le phonème mais le trait et l’unité minimale signifiante n’y est pas le morphème mais un composé de traits et d’invariant notionnel appelé « matrice ». Ainsi, la TME institue une motivation du sens du mot par sa forme même, dans sa dimension articulatoire, ou motivation intrinsèque.

Le présent ouvrage discute ces fondements, les étaye par des données nouvelles et en montre l’importance épistémologique au regard de théories cognitives élaborées indépendamment, comme la théorie de l’énaction.

 

En savoir plus : consulter le site Web de l’éditeur