Axe Insitu

Responsables : Heike Baldauf-Quilliatre (Université Lyon 2) et Kristine Lund (CNRS)

L’axe InSitu regroupe des chercheurs qui, dans une perspective pluridisciplinaire issue des sciences du langage, de la psychologie et des sciences cognitives, sont spécialisés dans l’étude du langage en interaction. Il est reconnu pour ses approches théoriques de l’interaction, tenant compte des ressources linguistiques (lexique, syntaxe, sens) aussi bien que multimodales (gestes, regards, corps).

L’axe InSitu est également reconnue pour ses méthodologies parfois complexes de collecte des faits de langue (à l’aide d’enregistrements audiovisuels sophistiqués, associées au recueil d’artefacts, de documents, de traces informatiques) tels qu’ils sont observables dans une grande diversité de situations sociales et culturelles, en face à face ou médiées par les technologies.

Les membres de l’axe InSitu collaborent autour de trois thématiques principales, chacune marquée par des objets de recherches particuliers :

  • « Linguistique de l’interaction » : multimodalité ; formes orales, formes interactionnelles ; émotion, argumentation ; diversité des langues dans l’interaction ; interaction et santé
  • « Situations, Cognition et interaction » : interactions, co-élaboration du langage et de connaissances ; collaborations, intersubjectivité, numérique ; pluralité, articulation, cadres théoriques
  • « Corpus et bases de données » : méthodologie de constitution de corpus ; bases de données : conception et explorations collaboratives, formation, enseignement ; bases de données lexicales en arabe

L’axe InSitu est composée de trois sous-axes :