RAPPEL : Colloque de jeunes chercheur.e.s ICODOC 2019 (07-09/10/2019)

ICAR organise son troisième colloque international pluridisciplinaire de jeunes chercheur.e.s (doctorant.e.s et docteur.e.s) travaillant dans les domaines des deux disciplines représentatives des axes de recherche du laboratoire : les sciences du langage et les sciences de l’éducation.

Intitulé : ICODOC 2019. Émotion, empathie, affectivité. Les sujets et leur subjectivité à travers les pratiques langagières et éducatives

Pour cette édition 2019, il est donc proposé un espace de réflexion autour des émotions, thème pour lequel le laboratoire ICAR a été à l’avant-garde et qui suscite aujourd’hui un intérêt grandissant dans la recherche en sciences humaines et sociales.

Trois axes de travail seront explorés :

  • Axe 1 : Émotions, langages, apprentissages ;
  • Axe 2 : Émotions, données, indices ;
  • Axe 3 : Émotions, subjectivité du chercheur, réflexivité.

L’inscription en ligne est obligatoire mais gratuite pour les membres du laboratoire, payante pour les externes (tarifs : 60 € jusqu’au 30 août 2019, 80 € du 1er septembre au 6 octobre 2019).

Formulaire d’inscription
: https://www.azur-colloque.fr/DR07/inscription/inscription/239/fr

Le colloque se déroulera du lundi 7 au mercredi 9 octobre 2019, dans les locaux de l’ENS de Lyon, site Buisson (19 allée de Fontenay – 69007 Lyon).

Contact : doctorants.icar@gmail.com
En savoir plus : programme disponible sur le site Web du colloque

 

Deuxième séance du séminaire ADATIC (10/10/2019)

La deuxième séance de l’édition 2019-2020 du séminaire ADATIC : Apprentissage, Didactique, Autonomie, Technologie de l’Information et de Communication aura pour invité Jorge Falcao, professeur au Departamento de Psicologia – CCHLA, Grupo de Estudos e Pesquisas sobre o Trabalho (GEPET) – Université Fédérale du Rio Grande do Norte – UFRN (Natal-RN/Brésil).

Intitulé de l’intervention : Pour une psychologie du travail au-delà d’elle-même : l’activité comme unité d’analyse

Résumé : les psychologies du travail à travers le monde souffrent souvent de la critique d’un utilitarisme dépourvu d’un encadrement théorique qui pourrait non seulement mettre en valeur les données issues de la recherche, mais aussi donner un sens unitaire et cohérent aux divers phénomènes envisagés – à commencer par la productivité au travail (et son rapport avec l’idée cruciale de métier bien fait). Pour ces critiques, la psychologie du travail ne dépasserait pas la condition d’une psychologie techniciste, au service des intérêts immédiats de l’appareil productif local ou global – une psychologie sans âme, sans contributions aux grands débats d’idées en psychologie.

L’approche clinique de l’activité qui s’est développée en France à partir des contributions de l’ergonomie (Alain Wisner, Yves Schwartz) de la psychopathologie du travail (Le Guillant), du développement théorique du concept de santé proposé par Georges Canguillhem, a contribué pour la construction d’une psychologie du travail qui prend au sérieux la recommandation d’Yves Clot, selon laquelle une psychologie du travail ne peut pas être déconnectée de la psychologie tout entière. La Clinique de l’Activité qui s’est développée en France, sous le leadership d’Yves Clot au CNAM-Paris, a trouvé un terrain fertile au Brésil, notamment dans l’étude du travail précaire. Le Brésil vit, aujourd’hui, une augmentation systémique de la précarisation des conditions de vie, dont la qualité de vie au travail soufre beaucoup. Quelques cas brésiliens emblématiques de précarisation et souffrance au travail seront présentés pour le débat concernant quelques principes théoriques qui dépassent la psychologie du travail elle-même.

La séance est organisée jeudi 10 octobre 2019, de 17h00 à 20h, en salle Ennat Léger de la MSH LSE (14 avenue Berthelot – 69007 Lyon).

Contact : Jean-Claude Régnier

Première séance de l’édition 2019-2020 du séminaire 3MA (11/10/2019)

La première séance de l’édition 2019-2020 du séminaire 3MA (Médias, Médiations, Multimodalité dans l’Apprentissage) aura pour invitée Pascale Manoïlov, maîtresse de conférences à l’Université Paris Nanterre.

Intitulé de l’intervention : Les interactions en classe d’anglais : quelle authenticité ?

Résumé partiel : contrairement aux échanges entre enseignant et apprenants qui se déroulent le plus souvent sur un mode question/réponse, les interactions entre pairs revêtent un caractère plus orienté vers le mode conversationnel. Cette présentation sera l’occasion d’interroger la dimension authentique de ces échanges. On parlera alors d’authenticité interactionnelle, c’est-à-dire de capacité des locuteurs à prendre en compte à la fois leur interlocuteur et la situation dans laquelle ils communiquent, et non d’authenticité de la langue par rapport à une norme de natif, ou d’authenticité situationnelle.

La séance est organisée le vendredi 11 octobre 2019, de 10h à 11h, en salle D4.179 de l’ENSL.

Contact : Nicolas Guichon
En savoir plus : présentation détaillée de l’intervention en pièce jointe

Première séance 2019-2020 du séminaire LanDES (14/10/2019)

La première séance du séminaire 2019-2020 du sous-axe LanDES : Langue Discours Énonciation Sémiotique aura pour intervenant notre collègue Didier Bottineau (CR CNRS).

Intitulé de l’intervention : Modalités, modalisations et la grammaticalisation de l’intersubjectivité à la lumière de la variation entre quelques langues naturelles (romanes, germaniques, celtiques et autres)

La séance se déroulera le lundi 14 octobre 2019, à partir de 15h, en salle R 174 de l’ENSL.

Contact : Nathalie Rossi-Gensane

Première séance du séminaire InSitu 2019-2020 (14/10/2019)

La première séance de l’édition 2019-2020 du séminaire de l’axe InSitu aura pour  intervenante notre collègue Luisa Acosta Cordoba, qui présentera ses travaux dans le cadre de sa thèse intitulée :

La reformulation réparatrice ou la réparation reformulante ? : étude à partir de corpus oraux en français et en espagnol

Résumé : dans les dernières décennies de nombreuses études se sont succédé à propos des phénomènes liés à l’abandon, à la reprise et à la modification de la parole spontanée. Ces études s’approchent de ces phénomènes notamment sous les concepts de la reformulation, dans les études francophones, et de la réparation (repair), dans l’analyse conversationnelle. Ces deux notions, issues de courants théoriques différents, se superposent dans certains cas, car elles désignent des faits de langue proches, voire identiques. Pourtant, une réflexion épistémique sur la portée de ces deux concepts reste à faire.

Dans notre recherche nous tentons d’y porter un nouveau regard, en nous intéressant à la manière dont les locuteurs reformulent une structure syntaxique en cours de production. Ce processus implique l’abandon partiel ou total d’une première formulation et l’arrivée d’une autre. Quels facteurs favorisent l’abandon partiel ou total ? Quels mécanismes langagiers permettent de rattacher ou de détacher la nouvelle construction à la première ? Et, plus largement, quelles contraintes interactionnelles peuvent entrainer l’apparition dans le discours d’une reformulation de cette type ?

Nous proposerons quelques lignes de départ pour répondre à ces questions en partant de l’analyse de corpus spontanés issues de situations communicatives diverses en français et en espagnol.

La séance est organisée le lundi 14 octobre 2019, de 13h à 15h, en salle D4.179 de l’ENSL. La participation au séminaire sera également possible par Skype (nombre de participant.e.s limité.e.s, merci de prévenir l’équipe organisatrice à l’avance).

Contact : Heike Baldauf
En savoir plus : consulter la page Web du séminaire

Journée d’étude du projet CIPSY : « Regards croisés sur le langage dans la pratique du soin » (20/11/2019)

Dans le cadre du projet CIPSY – Compétence d’Interaction des infirmiers en PSYchiatrie, une journée d’étude est organisée afin de permettre la rencontre des voix du soin et des études sur le langage.

Intitulé : Regards croisés sur le langage dans la pratique du soin

Présentation : les récents travaux sur l’interprétariat en santé (REMILAS), sur les interactions entre des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer (ou aphasiques) et leurs aidants (MALICE, IAA), ou encore sur l’expérience vécue de premières rencontres entre patient et personnel soignant (THESEE), montrent tout l’intérêt que des laboratoires de sciences humaines et sociales porte sur l’univers hospitalier et les pratiques langagières dans le domaine de la santé en général.
L’éclairage porté par les sciences du langage et les sciences cognitives permet d’ouvrir aux soignants de nouvelles pistes d’enseignements au service des patients.

Des orateurs du soin, des instituts des formations en soins infirmiers, des chercheurs en sciences du langage et en sciences cognitives viendront successivement croiser leur regard et animer cette journée financée par la recherche et par conséquent ouverte à tous gratuitement.

Inscription obligatoire via le site Web dédié.

La journée se tiendra le mercredi 20 novembre 2019, au Centre hospitalier Le Vinatier, dans l’enceinte de l’amphithéâtre 416 (95 boulevard Pinel – 69500 Bron).

Contact : langage-soins@sciencesconf.org
En savoir plus : programme disponible sur le site Web de la journée

Première séance du séminaire ELSE 2019-2020 (02/10/2019)

La première séance de l’édition 2019-2020 du séminaire ELSE : Éducation en Langues Secondes et Étrangères aura pour cadre un événement, organisé à l’INSPÉ de Lyon, portant sur la dimension internationale dans la formation et le métier d’enseignant.

Le séminaire est ouvert à toute personne intéressée personnellement ou professionnellement par les problématiques du bi-plurilinguisme, et vise à la rencontre entre professionnels, étudiants, chercheurs, enseignants, formateurs qui souhaitent s’informer et partager autour de ces questions.

Intervenantes :

  • Gabriella Vernetto, inspectrice, Région autonome Vallée d’Aoste, Assessorat de l’éducation, de l’Université, de la recherche et des politiques de jeunesse :

Approches interculturelles et éducation à la citoyenneté mondiale : un parcours de la maternelle au lycée

L’intervention propose des ancrages théoriques et des pistes pédagogiques pour tenter d’assurer une cohérence verticale dans le parcours d’acquisition de compétences de citoyenneté, en s’appuyant sur des approches plurielles des langues et des cultures.

  • Andrea Young, professeur des universités, Directrice adjointe chargée des relations internationales et de la politique linguistique, INSPÉ, Université de Strasbourg :

Accueillir, accompagner et inclure les élèves “allophones” à l’école : les langues au cœur de l’apprentissage

À l’heure de la superdiversité, de nombreux enseignants en France (et ailleurs) ne se sentent pas en mesure de répondre aux besoins spécifiques des élèves « allophones » dans leur classe. Soucieux de la nécessité pour ces élèves d’acquérir et de développer la langue de scolarisation rapidement afin d’accéder aux apprentissages et pensant bien faire, certains enseignants à tort interdisent en classe les langues parlées à la maison. D’autres, plus nombreux, les ignorent faute de connaissances issues de la recherche et d’expérience en matière de pratiques linguistiques inclusives. Cette conférence tentera de nourrir la réflexion autour de la question de la place des langues des élèves dans leurs apprentissages. A partir d’extraits filmés en classe et d’apports scientifiques, nous proposerons des pratiques pédagogiques qui ont déjà fait leurs preuves et qui sont employées par des professionnels expérimentés, habitués à un public plurilingue.

La conférence se poursuivra, pour ceux qui le souhaitent, avec des interventions de la DAREIC et de la DFIE de l’Académie de Lyon, à propos des dispositifs académiques de mobilité internationale des élèves, des enseignants et du personnel ; ainsi que des témoignages d’étudiants, stagiaires et formateurs sur l’expérience des stages à l’étranger dans la formation.

Inscription nécessaire via le sondage en ligne suivant.

La séance est organisée le mercredi 2 octobre 2019, de 14h à 17h, dans les locaux de l’INSPÉ de Lyon (5 rue Anselme – 69007 Lyon).

Contact : nathalie.blanc@ens-lyon.fr
En savoir plus : consulter le site Web du séminaire