« Concevoir des parcours immersifs en français langue seconde pour préparer les étudiants étrangers à la mobilité » (N. Guichon, J. Thiburce, J. Lascar et S. Doulfaquar, in « Apprentissage des langues et systèmes d’information et de communication », vol. 25, n°2, 2022)

Avec la place grandissante des apprentissages médiés par les technologies, aussi bien dans le milieu académique que pour le grand public, il semble opportun d’évaluer les possibilités offertes par les technologies immersives pour fournir des expériences alternatives d’apprentissage d’une langue-culture.

Le projet Visiteurs s’appuie sur la conception d’un parcours immersif qui vise à accompagner l’exploration de l’espace public par des étudiants étrangers. Certaines étapes de la conception de ce parcours pilote fournissent un espace privilégié pour examiner l’apport des technologies immersives pour un apprentissage situé d’une langue seconde et pour générer des méthodes et des concepts propices à nourrir la recherche en ingénierie didactique.

En savoir plus : article disponible en libre accès sur le site Web de la revue

Prochaine séance du séminaire Interactions, Cognitions (21/11/2022)

La prochaine séance du séminaire de l’axe Interactions, Cognitions aura pour intervenante (en visioconférence) Alexandra Georgakopoulou, professor of Discourse Analysis & Sociolinguistics (King’s College London), qui présentera ses travaux autour du concept de small stories.

Intitulé de l’intervention : Co-opting small stories on social media: a narrative analysis of the directive of authenticity 

La conférence et la discussion seront en anglais.

La séance est organisée lundi 21 novembre 2022, à partir de 13h, en salle D4.179 des locaux d’ICAR et via l’outil Zoom-CNRS.

Le lien de connexion a été diffusé via les listes du laboratoire le jeudi 17 novembre.

Contact : Heike Baldauf
En savoir plus : résumé de l’intervention disponible en pièce jointe

Prochaine séance du séminaire de l’équipe « Syntaxe, sens, textualité » (18/11/2022)

La prochaine séance du séminaire de l’équipe Syntaxe, Sens et Textualités est organisée  en mode hybride vendredi 18 novembre 2022, de 16h à 17h.

Intervenant : Alain Rabatel, professeur émérite en Sciences du Langage à l’université Claude-Bernard Lyon 1 et membre de l’équipe.

Intitulé de l’intervention : À propos de formes de textualité internes ou sous-jacentes à (l’interprétation de) l’image

Je voudrais faire l’hypothèse qu’il existe des documents iconiques équivalant à des textes, telle « la fresque antisémite d’Avignon », qui a agité les réseaux sociaux et dont se sont fait l’écho les médias dans la dernière décade du mois de juin 2022. Cette hypothèse est audacieuse, surtout après que j’aurai précisé qu’elle vise des images sans texte, uniques, et non les suites d’images sans texte avec des personnages récurrents, comme dans certains albums pour enfants ou bandes dessinées avec une trame narrative épurée. J’essaierai de soutenir cette hypothèse en m’appuyant sur des outils de l’énonciation, et notamment sur la disjonction locuteur / énonciateur, qui donne sens aux points de vue (PDV) à travers l’activité de référenciation, dont un certain nombre de principes semblent transposables à l’activité iconique de représentation (1). J’examinerai ensuite l’existence de la textualité potentielle interne à une image autonome, à l’aide d’une approche conjoignant analyse pragma-énonciative et linguistique textuelle (2) puis celle d’une textualité plus externe à l’image, avec tous les guillemets que l’emploi de cette notion d’« externalité » appelle, c’est sans doute pourquoi il serait plus juste d’invoquer ici des formes de textualité aussi sous-jacentes qu’actives, suivant les principes de l’analyse de discours (3).

La séance se déroulera à la fois en  salle D4.179 des locaux d’ICAR et en visioconférence (le lien de connexion a été transmis via les listes de diffusion le jeudi 10 novembre).

Contact : Denis Vigier

LLE : Troisième séance du séminaire pour doctorant.e.s et jeunes chercheur.e.s (30/11/2022)

Dans le cadre des projets du LLE – Laboratoire de l’Éducation, la troisième séance de l’édition 2022-2023 du séminaire des doctorant.e.s et des jeunes chercheur.e.s est organisée.

Intervenant : Julien Garic, maître de conférences en sociologie de l’éducation (INSPE, Université Aix-Marseille, laboratoire IREMAM).

Intitulé de l’intervention :  Une pratique punitive routinisée : l’exclusion ponctuelle de cours comme questionnement de la norme scolaire dans les collèges de la très grande pauvreté

Les séances s’adressent à un public de doctorant.e.s et masterant.e.s et à toute personne s’intéressant aux problématiques éducatives, depuis les diverses disciplines des sciences sociales, didactiques et linguistiques.

La séance se déroulera en modalité hybride, le mercredi 30 novembre 2022, de 14h à 16h30, simultanément dans les locaux de l’ENS de Lyon, site Descartes, en salle D4.143 (15 parvis René Descartes – 69007 Lyon) et en visioconférence.

Le lien de connexion sera envoyé après renseignement de ce formulaire en ligne.

Contact : Mareike Boldt
En savoir plus : programme 2022-2023 disponible à l’adresse suivante

ENS/CMW : Première séance du séminaire « Re/lire les sciences sociales » 2022-2023 : « Le rire » (05/12/2022)

Vous êtes invité.e.s à la première séance de l’édition 2022-2023 du séminaire « Re/lire les sciences sociales », organisé par le Département de sciences sociales de l’ENS de Lyon et le Centre Max Weber, en partenariat avec Liens Socio et la revue Lectures.

Elle aura pour intervenante Laure Flandrin, maîtresse de conférences en sciences sociales à l’École Centrale de Lyon et chercheuse associée au Centre Max Weber.

Elle présentera son ouvrage Le rire. Enquête sur la plus socialisée de toutes nos émotions, paru aux éditions La Découverte en 2021.

En prenant au sérieux le rire, l’autrice nous invite à l’aborder sous un nouvel angle, celui de la sociologie. Quelles sont nos dispositions à rire ? Comment le rire nous distingue-t-il ? Que révèle-t-il des expériences du monde social ? Lors de ce séminaire, Laure Flandrin nous proposera ainsi un cadre sociologique général de compréhension du rire.

Discutant : Kévin Diter, sociologue spécialiste de l’enfance des sentiments, maître de conférences à l’université de Lille (CLERSE).

Coordination et animation :

  •  Hervé Amiot, ATER, département des sciences sociales, ENS de Lyon ;
  •  Allison Bon, Thomas Baray, Alexandre Boizumault, élèves à l’ENS de Lyon.

La séance est organisée en mode hybride le lundi 5 décembre 2022, de 13h30 à 16h, simultanément dans les locaux de l’ENS de Lyon – site Monod, en salle des Conseils (46 allée d’Italie – 69007 Lyon) et en visioconférence.

Lien de connexion transmis sur inscription auprès de : allison.bon@ens-lyon.fr

Contact : herve.amiot@ens-lyon.fr et nur.noukhkhaly@ens-lyon.fr

LLE : Deuxième séance du séminaire pour doctorant.e.s et jeunes chercheur.e.s (09/11/2022)

Dans le cadre des projets du LLE – Laboratoire de l’Éducation, la deuxième séance de l’édition 2022-2023 du séminaire des doctorant.e.s et des jeunes chercheur.e.s est organisée.

Intervenante : Pauline Proboeuf, docteure en sociologie (Centre de Recherche sur les Inégalités Sociales (CRIS), Sciences Po Paris).

Intitulé de l’intervention :  Explorer les frontières de l’école : croyances, représentations et ressources de parents aux modes alternatifs d’instruction

Les séances s’adressent à un public de doctorant.e.s et masterant.e.s et à toute personne s’intéressant aux problématiques éducatives, depuis les diverses disciplines des sciences sociales, didactiques et linguistiques.

La séance se déroulera en modalité hybride, le mercredi 9 novembre 2022, de 14h30 à 16h30, simultanément dans les locaux de l’ENS de Lyon, site Descartes, en salle D4.143 (15 parvis René Descartes – 69007 Lyon) et en visioconférence.

Le lien de connexion sera envoyé après renseignement de ce formulaire en ligne.

Contact : Amandine Charvet
En savoir plus : programme 2022-2023 disponible à l’adresse suivante

ENSL : Formation XML-TEI niveau avancé (05/12/2022)

L’équipe de l’Atelier des humanités numériques (AHN) de l’ENS de Lyon organise une formation à l’encodage XML-TEI, niveau avancé.

Pré-requis : avoir une bonne connaissance pratique et appliquée de la TEI et/ou avoir suivi une formation TEI permettant d’acquérir les bases.

Public visé : toute personne ayant une connaissance de base du XML et de la TEI.

Programme :

Les points suivants seront abordés :

  • Aspects spécifiques de l’encodage des imprimés anciens et des manuscrits (encodage alternatif avec <choice>, abréviations, ajouts/suppressions, mains, restitutions, structuration de lettres)
  • Encodage sémantique (entités nommées, dates, création d’index, citations, discours, bibliographie, variantes/apparatus)
  • Métadonnées complexes contenues dans le teiHeader (notamment le module msDesc)
  • Notions rapides d’XPath et XSLT
  • Initiation à la modification de schéma et ODD (Roma)

La formation se tiendra à l’ENS de Lyon, uniquement en présentiel, lundi 5 décembre 2022, de 9h à 17h.

La formation sera assurée par Mathieu Duboc (ingénieur indépendant) assisté des membres de l’AHN.

Renseignements et inscriptions (20 places)nathalie.arlin@ens-lyon.fr

Nouvelle conférence du cycle : « Extraction, traitement et visualisation de données complexes en géographie (XVIIIe – XIXe siècle) » (24/11/2022)

Notre collègue Denis Vigier coordonne la deuxième édition du cycle de conférences Extraction, traitement et visualisation de données complexes en géographie (XVIIIe siècle – XIXe siècle), organisées à l’ENS de Lyon et financées par l’Institut Rhônalpin des systèmes Complexes (IXXI). Il est adossé au projet GEODE du LabEx ASLAN.

Pour la troisième séance 2022-2023, deux invité.e.s interviendront en lien avec la thématique 3 du cycle :

Systèmes d’information géographique, Géomatique et visualisation des données

Programme :

  • Valeria Vitale (University of Sheffield) : Labels and Symbols: the representation of Antiquities on the Ordnance Survey maps of Great Britain, and their digital annotation ;
  • Rainer Simon (Austrian Institute of Technology) : Machines Reading Maps and Recogito: an Online Environment for the Annotation of Historic Maps.

La séance se déroulera en mode hybride le jeudi 24 novembre 2022, de 14h à 16h30, sur site en salle D4.179 de l’ENS de Lyon, site Descartes, et en visioconférence.

Inscription nécessaire (participation sur site ou à distance), via le formulaire en ligne suivant.

En savoir plus : programme complet de la séance disponible sur la page Web dédiée

PULSALYS/HCL : Appel à manifestation d’intérêt « Projets pour un Hôpital Innovant (PHI) » (date limite : 30/11/2022)

PULSALYS et les Hospices Civils de Lyon ouvrent l’appel à manifestation d’intérêt

Projets pour un Hôpital Innovant (PHI)

Cet appel vise à détecter et soutenir des projets d’innovation scientifique et hospitalière qui proposent des solutions concrètes pour l’hôpital du futur. Développer des solutions thérapeutiques et dispositifs disruptifs, améliorer la prise en charge des patients et la qualité de vie au travail des personnels hospitaliers, ou encore répondre aux enjeux environnementaux, tels sont les défis que PULSALYS et les HCL souhaitent relever à travers cet appel à projets.

Les projets sélectionnés peuvent porter sur tout aspect lié au monde hospitalier : management, interactions, développement d’outils, accueil des patients, etc. Ils pourront bénéficier de plusieurs opportunités :

  • Un accompagnement et potentiellement un financement pour assurer le développement de leurs inventions, de leurs propositions de produits et de services innovants au regard des besoins du projet ;
  • La possibilité pour les porteurs de projets sans lien avec les HCL d’être mis en relation avec des équipes de professionnels de santé pour faire grandir et accélérer leurs projets ;
  • La possibilité pour les porteurs intéressés par une démarche startup (qu’ils soient issus des HCL ou enseignant-chercheur), de bénéficier d’un accompagnement et d’une incubation.

Date limite d’envoi des dossiers de candidature : 30 novembre 2022, à 12h00, à aap@pulsalys.fr et hcl.innovation@chu-lyon.fr

Le contact du laboratoire en interne est Audrey Mazur, qui pourra répondre à vos questions subsidiaires et vous orienter vers un.e interlocut.eur.rice Pulsalys.

Contact : Audrey Mazur
En savoir plus : consulter la page Web de l’appel

Troisième séance du séminaire ADATIC (07/12/2022)

La troisième séance du séminaire ADATIC : Apprentissage, Didactique, Autonomie, Technologie de l’Information et de Communication de l’édition 2022-2023 est organisée mercredi 7 décembre 2022, de 16h à 20h, en modalité hybride.

Programme :

1 – 16h-16h30 Ouverture du séminaire par Jean-Claude Régnier 

2 – 16h30 – 18h00 : Présentation des projets de communication à soumettre pour la Biennale de l’éducation 2023 avant le 31 décembre 2022

3 – 18h00 – 18h30 : Le point sur les textes rédigés des communications au Colloque AREF 2022 à Lausanne en vue du dépôt sur le site HAL. 

4 – 18h30 – 20h00 Session : Traitements et Analyses de données qualitatives, quantitatives et textuelles et Interprétations 

La séance se déroulera dans les locaux de la MSH LSE (14 avenue Berthelot – 69007 Lyon), en salle Ennat Léger et en visioconférence (lien de connexion envoyé avant le démarrage du séminaire).

Contact : Jean-Claude Régnier
En savoir plus : présentation complète de la séance disponible en pièce jointe

Appel à communications : Xe colloque international de l’ADCUEFE-CAMPUS FLE : « Pratiques et usages numériques en FLE » (date limite : 07/12/2022)

Le Xe colloque international de l’ADCUEFE (Association des directeurs des centres universitaires d’études françaises pour étrangers) – Campus FLE se déroulera à Lyon, les 22 et 23 juin 2023, dans les locaux de l’université Lumière Lyon 2 (CIEF).

Intitulé : Pratiques et usages du numérique en FLE

Un appel à communications a été lancé à cet effet.

Argumentaire partiel : l’enseignant.e de FLE et les apprenant.e.s à qui il.elle s’adresse s’inscrivent dans une réalité pédagogique s’appuyant de plus en plus sur des pratiques et des usages du numérique en classe. Si l’on n’a pas attendu la dernière crise sanitaire pour organiser des formations efficaces en comodalité et/ou en hybridation, la prise de conscience collective de l’intérêt des dispositifs pédagogiques numériques s’est indubitablement étendue aujourd’hui, incitant chercheurs et praticiens à questionner et documenter les réalités de terrain pour interroger à nouveaux frais le concept de « normalisation » par lequel Bax (2003) faisait référence au stade où la technologie devient invisible et intégrée dans la pratique quotidienne.

Il convient alors de prendre le temps de réfléchir aux objectifs à atteindre et à la manière de les atteindre, dans le but de s’inscrire dans une continuité des pédagogies technologisées et de leurs enjeux inférants, notamment en termes d’humanités et de littératies numériques.

Ce colloque propose 4 axes d’étude :

  • Axe 1 « Humanités numériques, éducation et innovation » ;
  • Axe 2 « Pratiques et usages du numérique » ;
  • Axe 3 « Didactisation et design pédagogique » ;
  • Axe 4 « Formations initiale et continue ».

Date limite d’envoi des propositions de présentations (communications orales, symposia, ateliers et posters) : 7 décembre 2023, via le site Web du colloque.

Toutes les propositions devront être anonymisées, c’est-à-dire que rien dans votre texte ni dans votre bibliographie ne doit permettre de vous identifier (les relectures seront anonymes, en double aveugle). Aucun fichier joint ne doit être ajouté à votre dépôt.

Contact : Jean-François Grassin
En savoir plus : appel détaillé disponible sur le site Web dédié

« The taṣrīf in the medieval Arabic grammatical tradition » (Georges Bohas et Jean Lowenstamm, in « The Oxford History of Phonology », Oxford University Press, 2022)

Présentation de l’ouvrage : this volume is the first to provide an up-to-date and comprehensive history of phonology from the earliest known examples of phonological thinking, through the rise of phonology as a field in the twentieth century, and up to the most recent advances.

The volume is divided into five parts. Part I offers an account of writing systems along with chapters exploring the great ancient and medieval intellectual traditions of phonological thought that form the foundation of later thinking and continue to enrich phonological theory.

Chapters in Part II describe the important schools and individuals of the late nineteenth and early twentieth centuries who shaped phonology as an organized scientific field.

Part III examines mid-twentieth century developments in phonology in the Soviet Union, Northern and Western Europe, and North America; it continues with precursors to generative grammar, and culminates in a chapter on Chomsky and Halle’s The Sound Pattern of English (SPE).

Part IV then shows how phonological theorists responded to SPE with respect to derivations, representations, and phonology-morphology interaction. Theories discussed include Dependency Phonology, Government Phonology, Constraint-and-Repair theories, and Optimality Theory. The part ends with a chapter on the study of variation.

Finally, chapters in Part V look at new methods and approaches, covering phonetic explanation, corpora and phonological analysis, probabilistic phonology, computational modelling, models of phonological learning, and the evolution of phonology. This in-depth exploration of the history of phonology provides new perspectives on where phonology has been and sheds light on where it could go next.

En savoir plus : sommaire disponible sur le site Web de l’éditeur