Equipe ADIS – Projets

Projets en cours, qui se poursuivent, en valorisation

ECAEST Etude des CAtégorisations de l’ESpace et Temps dans des pratiques interactionnelles multimodales chez les adultes allophones non alphabétisés (2021-2022)
Responsable : Véronique Rivière
Contributions ADIS : Martine Marquillo-Larruy
Partenaires : Langues comme Une, CIDFF
Financement : ASLAN

Résumé
Le projet ECAEST propose une étude sur la représentation, l’usage et la négociation situés des catégorisations du temps et de l’espace par des adultes allophones non alphabétisés dans deux situations de communication (entretien avec des professionnels de l’accompagnement social et travail autour des supports pédagogiques en formation linguistique). La finalité est de mieux comprendre les enjeux langagiers de mobilité et de déplacement des personnes adultes non alphabétisées.
URL du site projet : https://aslan.universite-lyon.fr/projets-finances-par-aslan/projet-ecaest-203708.kjsp?RH=1525438355903

VISITEURS (2020-2021)
Responsables : Nicolas Guichon & Elise Lavoué (LIRIS)
Contributions ICAR : Justine Lascar (CCC) et Julien Thiburce (LANDES)
Partenaires : Audrey Serna & Benoît Encelle (LIRIS)
Financement : Labex ASLAN

Résumé
VISITEURS explore l’intérêt de la caméra 360° pour saisir l’inscription des étudiants internationaux dans l’espace urbain du pays hôte. Il articule une démarche méthodologique sur la captation filmée d’entretiens déambulés, une étude sémiotique relative à l’inscription incarnée des étudiants dans l’espace urbain, et une analyse d’impact de la visualisation de ces situations immersives sur les émotions et perceptions des apprenants.
URL : https://aslan.universite-lyon.fr/projets-finances-par-aslan/projet-visiteurs-174731.kjsp

Présences numériques (2016-2021)
Responsables : Christine Develotte et Joséphine Rémon
Contribution ICAR : Jean-François Grassin, Morgane Domanchin, Justine Lascar, Samira Ibnelkaïd
Partenaires : Caroline Vincent (LEST, Aix en provence), Christelle Combe (LPL, Aix en Provence), Tatiana Codreanu (Imperial College, London), Linping Zhang (Hangshu, Chine), Amélie Bouquain (Caen), Mabrouka El Hachani (Elico, Lyon 3), Marcello Vitali Rossati (chaire écriture numérique université de Montréal)
Financement : ASALN + chaire écriture numérique Montréal

Résumé
L’objectif de la recherche a consisté à décrire les interactions interpersonnelles dans un séminaire doctoral « polyartefacté » c’est-à-dire associé à des technologies de téléprésence plus ou moins mobiles : la plateforme Adobe Connect, le robot Kubi et le robot Beam. Le séminaire s’est déroulé dans une salle équipée de caméras et de micros de façon à couvrir au maximum la complexité de la co-présence de participants en présentiel (environ 12 personnes), via Adobe Connect (4 personnes dont l’image est projetée sur le mur), et via les robot(s) (Beam et/ou Kubi selon la session). Par ailleurs, les participants à distance ont enregistré leurs écrans (capture dynamique d’écran) et se sont filmé devant leur ordinateur (par une caméra externe). Cinq sessions ont été filmées en octobre et novembre 2016, puis, en janvier, mars et avril 2017. Voir : https://impec.sciencesconf.org/resource/page/id/47  L’ensemble des données (toutes les vues comprises) constitue 34h d’enregistrement vidéo, et 9,5 h de captures d’écran. Les résultats des analyses effectuées par les participant.e.s au séminaire doctoral sont publiés dans un document en accès libre intitulé « Fabrique de l’interaction parmi les écrans : formes de présences en recherche et en formation » à l’adresse suivante : https://ateliers.sens-public.org/ (publication avril 2021).

AVAL – Assistants Vocaux en Apprentissage de Langue (2021)
Responsables : Joséphine Rémon, Emilie Magnat (ICAR), René Chalon (LIRIS), Bertrand David (LIRIS)
Partenariats : Virginie Privas-Bréauté (Université de Lorraine – Laboratoire ATILF (CNRS) – UMR 7118)
Financement : ASLAN

Résumé
L’interface vocale émergente avec un assistant informatique donne lieu aux premières explorations pédagogiques. Nous souhaitons travailler sur l’utilisation de ces Assistants Vocaux en leur faisant jouer le rôle d’orchestrateurs de ressources auprès d’élèves capables de travailler en autonomie, dans une optique de différenciation pédagogique. Nous projetons de tester ces dispositifs à petite échelle pour en explorer le potentiel, limitations et enjeux éthiques, dans le cadre d’une pratique de la langue. Mots clés : Assistants vocaux, apprentissage, enseignement, didactique des langues, orchestration, différenciation

ENIA-TRAD – Traduction en anglais de l’ouvrage « Fabrique de l’interactions parmi les écrans » (2021)
Responsables : Joséphine Rémon, Christine Develotte, Justine Lascar.
Financement : ASLAN

Résumé
Dans le contexte actuel de crise de la COVID, les réunions et dispositifs de formation hybrides sont dans l’actualité. Nous souhaitons, par une traduction en anglais, donner plus de visibilité à cet ouvrage définitoire d’une éthologie réflexive visuelle, qui s’inscrit dans une éditorialisation augmentée d’incrustations vidéos des analyses et résultats. Mots-clés : Traduction, édition ouverte numérique, annotations multimodales, interactions artefactées.

INEXDEB : INput et EXpérience dans le Développement Bilingue (2015-2021)
Responsable : Cathy Cohen
Partenariats : Eurydice Bauer (University of South Carolina, Etats-Unis); Anat Stavans (Beit Berl College, Israël; Jacob Minniear (Bilkent University, Turquie); Erin Quirk (Université Concordia, Canada); Anna Ghimenton et Agnès Witko (Laboratoire Dynamique du Langage, Lyon).
Financements : ASLAN, LLE, MSH-Lyon

Résumé
Le projet INEXDEB est mené en étroite collaboration avec les équipes pédagogiques d’une école internationale publique ainsi qu’avec les familles des enfants participants. L’objectif principal est d’explorer le rôle de différents facteurs d’exposition, dans une perspective développementale, tels que la quantité et la qualité de l’input sur le développement de deux langues chez le jeune enfant en compréhension et production orale. Mots clés: Bilinguisme, développement, input URL du projet : https://aslan.universite-lyon.fr/medias/fichier/ficheprojet-inexdeb_1613465543680-pdf

MOBILES – Expérience des lieux et socialisation langagière des étudiant.e.s internationaux.ales : analyse et accompagnement par les pratiques numériques (2020-2024)
Responsable : Jean-François Grassin
Contribution ICAR : Justine Lascar, Nicolas Guichon, Emilie Magnat
Partenariats : Dominique Chevalier, Claire Cunty (resp. scientifique), Thierry Joliveau, Hélène Mathian (EVS), Béatrice Fuchs, Nathalie Guin, Marie Lefevre (resp.scientifique, LIRIS)
Financement : ANR-20-CE38-0009

Résumé
Le projet MOBILES vise à documenter, comprendre et soutenir les pratiques spatiales et d’apprentissages langagiers des étudiant·e·s internation·aux·ales accueilli·e·s dans le supérieur en France. Cette étude prévoit d’analyser les pratiques spatiales des étudiant·e·s, de concevoir une interface cartographique pour rendre compte de la complexité du vécu des étudiant·e·s et d’étudier de quelles manières des systèmes de recommandations peuvent soutenir leurs objectifs d’apprentissage et améliorer leur expérience en immersion. Le projet prévoit une approche interdisciplinaire misant sur l’importance du lieu dans les apprentissages langagiers et culturels et la socialisation. Dans le champ des Visual Learning Analytics, il s’agira de générer des modèles instrumentés d’analyse des activités de l’individu à partir de sources hétérogènes (traces et enrichissements sémiotiques des traces) et d’agréger les traces d’activités sous la forme de (géo)visualisations. En reposant sur une démarche méthodologique de co-design (méthodes participatives et de self-tracking) et des méthodes innovantes de visualisation des traces pour le soutien des activités d’interaction, le projet permet de questionner, par une conscientisation des expériences sensibles, le rapport aux traces numériques et leur monitoring à des fins d’apprentissage. Au niveau applicatif, le projet a pour but de proposer des dispositifs de soutien aux étudiant·e·s internation·aux·ales notamment des institutions participantes, l’université Lyon 2 et l’INSA Lyon. Mots clés : mobilité, apprentissages langagiers et culturels, socialisation langagière, géomédia, visual learning analytics, méthodes participatives

LSI – Langage, savoirs et inégalités au prisme de la formation professionnelle en Guyane (2020-2021)
Responsable : Patricia Lambert
Contributions ADIS : Nathalie Blanc, Mareike Boldt
Financement : Laboratoire de L’Education (UAR LLE 3773)

Résumé
Ce projet questionne la place du langage et des langues dans l’enseignement professionnel en Guyane. Dans ce contexte d’outre-mer, complexe sur le plan linguistique et marqué par une sur-orientation des élèves vers la voie professionnelle, on s’intéresse aux formes scolaires et pédagogiques et à l’appareil productif local. Cela doit nous permettre de mieux comprendre la façon dont on forme les futurs ouvrier.es et employé.es et de cerner le rôle qu’y jouent les pratiques langagières. http://lle.ens-lyon.fr/activites-du-lle/projets-emergents/projets2020/aap2020project1

Archives des projets terminés entre

2016 et 2019

EVALINT   EVALuation de/en l’INTeraction : description, compréhension, formation (2016-2019)
Porteure : Véronique Rivière

Résumé
Ce projet de recherche en cours a un double objectif : i) mieux comprendre  le déroulement in situ du processus évaluatif certifiant et ses enjeux, la dimension (inter)actionnelle, relationnelle, institutionnelle en lien avec les enjeux évaluatifs et les pratiques évaluatives (mettre en place les conditions de la performance du candidat, émettre un jugement, prendre une décision en s’appuyant sur des critères) ; ii) mettre en réflexion une démarche de recherche-formation mise en œuvre depuis 2014, en formation initiale de Master 2ème année de didactique du FLE, basée sur une ingénierie des situations professionnelles de l’évaluation.

ITAC Interactions inTergénérationnelles Avec éCrans (2017-2018)
Responsables : Christine Develotte ; Mabrouka El Hachani (Elico, Lyon 3)
Contribution ICAR : Heike Baldauf-Quilliatre, Justine Lascar, Sandra Teston-Bonnard, Biagio Ursi, Daniel Valero
Partenariats : Françoise Poyet, (ELICO, ESPE, Lyon 1)

Résumé
Le projet ITAC est une collaboration scientifique entre le laboratoire ICAR, la Bibliothèque Municipale de Lyon, l’université Lyon 3 et l’équipe ELICO. Il a pour objectif d’étudier les utilisations numériques intergénérationnelles proposées par la BML en se centrant sur les aspects relationnels, linguistiques et éducatifs associés à ces interactions et à leur médiation par les professionnels. Les analyses pluridisciplinaires relèvent de l’analyse interactionnelle, de l’information-communication et des sciences de l’éducation. https://impec.sciencesconf.org/resource/page/id/44

ForLAN – Formation professionnelle initiale et Langage. Ethnographie de la parole en ateliers d’école (2016-2019)
Responsable : Patricia Lambert
Contributions ADIS : Laurent Veillard
Financement : Labex ASLAN

Résumé
Le projet Formation professionnelle initiale et Langage porte sur les dimensions langagières (discursives, interactionnelles, littéraciées) de la formation professionnelle initiale. Il se donne pour objectif général de cerner au plus près l’énoncé des problèmes sociolinguistiques et didactiques posés par les caractéristiques du secteur éducatif professionnalisant de l’enseignement secondaire public – tant sur le plan sociologique de la population qu’il scolarise que sur celui de sa position médiane entre les univers scolaire et professionnel.

Liens entre la compréhension et résolution d’une tâche de science par un élève et le statut socio-économico-culturel des élèves (2017-2018)
Responsable : Florence Le Hebel, Andrée Tiberghien,
Contributions ADIS : Pascale Montpied, Mylène Duclos,
Partenariats : Valérie Fontanieu, Jean Baptiste Van der Henst, Ira Noveck, Jacques Jayez
Financement: Atelier exploratoire LLE (Laboratoire de l’Education - Ens Lyon)

Résumé
Ce projet a pour objectif d’explorer les liens entre la compréhension et la résolution d’une tâche de science par l’élève de 15 ans et son statut socio-économico-culturel. Ce projet fédère des chercheurs en didactique des Sciences et des chercheurs en Sciences cognitives.

HATARI : Hazard In Tanzania Rift (2017-2019)
Responsable : Christel Tiberi (CNRS, Montpellier)
Contribution ADIS : Florence Le Hebel, Valérie Fontanieu
Financement: INSU, CNRS.

Résumé
Influence du contexte culturel sur la genèse de la compréhension en sciences des élèves : exemple des processus volcaniques. L’objectif de cette étude est de caractériser la genèse des connaissances sur les processus volcaniques, de deux populations d’élèves vivant dans des zones géographiques et géologiques très différentes, et ainsi confrontés à un risque géologique de degré très varié dans leur vie quotidienne. Cette étude a été réalisée dans le contexte d’un projet pluri-disciplinaire HATARI (HAzard in TAnzanian Rift) soutenu par le CNRS, réunissant des partenaires en géosciences, sciences humaines et environnementales sur une cible commune et extrêmement particulière du Rift Est Africain.

Analyses secondaires pisa sciences 2015 (2018-2020)
Responsables : Florence Le Hebel, Andrée Tiberghien
Contribution ADIS : Pascale Montpied, Mylène Duclos
Partenariat : Valérie Fontanieu
Financement et collaboration : DEPP – Ministère de l’ Education.

Résumé
Liens du milieu socio-économico-culturel des élèves avec leur résolution de tâches de sciences PISA

JORISS (Chine-France) Comparative Study Of Chinese And French Students Solving Science Task Processes (2018-2020)
Responsable : Florence Le Hebel & Guantian Zhu (ECNU) ;
Contribution ADIS : Pascale Montpeid, Andrée Tiberghien
Partenariat : Valérie Fontanieu
Financement: ECNU, Ens lyon

2011 et 2016

Pratiques langagières et circulation des savoirs en lycée professionnel (2013-2016)
Responsables : Patricia Lambert et Laurent Veillard
Financement : Institut Français de l’Éducation

SenEC : Seniors et ECrans (2014-2015)
Responsable : Christine Develotte
Financement : ASLAN

Résumé
Le projet SenEc a été conduit par une équipe pluridisciplinaire SHS réunissant des spécialistes des seniors et de la famille, des interactions par écran, de l’autonomie de la personne adulte, des apprentissages liés aux TIC (dans leur aspect sémio-techno-pragmatique et cognitif). https://impec.sciencesconf.org/resource/page/id/45

ASSIST-ME Assess Inquiry in Science, Technology and Mathematics Education (2013-2017)
Responsables : Florence Le Hebel, Andrée Tiberghien
Contribution ADIS : Marianne Moulin, Pascale Montpied, Sylvie Coppé
Financement: Europe - FP7 Science and Society

Résumé
Ce projet a pour objectif d’étudier des méthodes d’évaluation formative et sommative visant à soutenir et à améliorer les approches fondées sur l’investigation dans l’enseignement européen des sciences, des technologies et des mathématiques. https://assistme.ku.dk/
avant 2011