Septième séance du séminaire ADATIC (04/02/2020)

La septième séance de l’édition 2019-2020 du séminaire ADATIC : Apprentissage, Didactique, Autonomie, Technologie de l’Information et de Communication aura pour objets :

  • 1 –  conférence de Doriele Silva de Andrade Costa Duvernoy, enseignante-chercheure à UPE (Université d’état de Pernambuco), Brésil (précisions ultérieures) ;
  • 2 – questions diverses.

La séance est organisée mardi 4 février 2020, de 17h00 à 20h, en salle Ennat Léger de la MSH LSE (14 avenue Berthelot – 69007 Lyon).

Contact : Jean-Claude Régnier

Prochaine séance du séminaire LanDES (21/02/2020)

La quatrième séance du séminaire 2019-2020 du sous-axe LanDES : Langue Discours Énonciation Sémiotique aura pour invité Hugues Constantin de Chanay (ICAR). 

Intitulé de l’intervention : Que fait la modalité ? Étude d’un extrait du débat d’entre-deux-tours de la présidentielle française 2017 

Résumé en pièce jointe.

La séance se déroulera le vendredi 21 février 2020, à partir de 14h30, en salle D4.179, dans les locaux d’ICAR.

Contact : Nathalie Rossi-Gensane

Huitième séance du séminaire ADATIC (26/02/2020)

La huitième séance de l’édition 2019-2020 du séminaire ADATIC : Apprentissage, Didactique, Autonomie, Technologie de l’Information et de Communication accueillera deux invités : 

  • Badara Diallo, doctorant en Information et Communication (Lyon 2, ICAR : axe InSitu. Direction :  Mohamed Hassoun), sur le thème :

Falsifiabilité documentaire et identitaire en environnement numérique : transgressions et recours

Le numérique a profondément bouleversé les comportements et a entraîné des changements radicaux sur les plans culturel et sociologique. Il modifie également nos rapports aux objets. À ce titre, le passage du papier au numérique pose des problèmes d’authenticité et de validité des documents, mais aussi de l’identité numérique. Or, si la fiabilité documentaire[1] et identitaire[2] est difficile à établir en environnement numérique, le réseau social numérique communautaire[3] peut en revanche constituer un milieu capable de restaurer la confiance altérée par les mauvaises dans le Web. Cette recherche a pour objectif de montrer qu’une approche anthropologique des transactions des réseaux sociaux communautaires numériques et l’analyse des phénomènes de la falsifiabilité des documents et de l’identité numérique peuvent apporter des éléments de régulation face à la multiplication des formes de transgressions documentaires en environnement numérique. À terme, elle devrait permettre :

  • d’authentifier et de valider les documents numériques et de l’identité numérique à travers un réseau social communautaire numérique dans le but de lutter contre la falsification.
  • de revitaliser le lien social, en s’appuyant sur une analyse de la nature des pratiques numériques participatives et productives dans le but d’apporter des éléments de régulation qui permettront de limiter les fraudes.
  • de redonner confiance aux réseaux sociaux communautaires numériques dans les transactions et dans les processus de médiation sociale.

1 – Streiff, Hervé. Vos documents sont-ils falsifiables dans le « far web » ?  [en ligne]. 2013, Disponible sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-83226-vos-documents-sont-ils-falsifiables-dans-le-far-web-1003541.php?rysWf2V0AurV56uW.99 (consulté le 07/09/2017).

2 –   Merzeau, Louise. Présence numérique : les médiations de l’identité [en ligne]. in : Les enjeux de l’information et de la communication. Grenoble: éd. GRESEC. Vol. 1. 2009, p79-91, Disponible sur : www.cairn.info/revue-les-enjeux-de-l-information-et-de-la-communication-2009-1-page-79.htm (consulté le 20/05/2017).

3– Zacklad, Manuel. Genres de dispositifs de médiation numérique et régimes de documentalité, in La notion de genre de documents des organisations. Pour une approche et pratique. Sous la dir. de Louise Gagnon-Arguin, Dominique Maurel et Sabine Mas, Montréal : PUQ.

 

  • Tolga Tekin, doctorant en Sciences de l’éducation et de la formation (Lyon 2, laboratoire ECP. Direction : Stéphane Simonian), sur le thème :

L’affordance de Twitter par les enseignants : étude du réseau d’apprentissage personnel

Cette recherche étudie l’affordance de Twitter dans la perspective de la théorie socioculturelle, la cognition distribuée et la cognition située. Plus précisément, l’objectif est d’analyser le réseau personnel des enseignants (de l’école primaire au lycée) construit par l’intermédiation de Twitter qui constitue un moyen d’acquérir de nouvelles connaissances et d’améliorer les compétences professionnelles. Selon la théorie socioculturelle de Vygotsky, l’environnement social a un rôle essentiel pour faciliter le développement et l’apprentissage. Par ailleurs, la théorie de la cognition distribuée exige de penser l’interaction entre les mécanismes sociaux et artificiels. Quant à la cognition située, c’est l’étude de la manière dont la connaissance humaine se développe comme un moyen de coordonner l’activité depuis l’intérieur de l’activité elle-même. Pour traiter notre sujet, nous analysons les relations sociales et les activités (leur nature, les niveaux de participation et les processus mis en œuvre) que font les enseignants dans le réseau. L’analyse des niveaux de participation s’appuie sur le modèle de Lave & Wenger (1991) et l’analyse des processus, sur celui de Daele (2004).

Cette communication sera donc l’occasion d’évoquer l’importance du réseau social Twitter afin d’améliorer le développement professionnel.

 

La séance est organisée mercredi 26 février 2020, de 17h00 à 20h, en salle Ennat Léger de la MSH LSE (14 avenue Berthelot – 69007 Lyon).

Contact : Jean-Claude Régnier

Première séance 2019-2020 du séminaire MILAFI (17/01/2020)

La première séance de l’édition 2019-2020 du séminaire MILAFI (Migrations et Langues : Accueil, Formation, Insertions) aura pour invitée Emmanuelle Canut, professeure des universités en Sciences du langage (université de Lille, laboratoire STL-UMR 8163).

Intitulé de l’intervention : La « Dictée à l’adulte/à l’expert » avec des publics migrants : un vecteur pour l’apprentissage du français oral et écrit

Dans le cadre d’un projet sur l’accompagnement linguistique et social des migrants, une démarche dite de « dictée à l’expert » est proposée à des apprenants, en particulier à des Mineurs Non Accompagnés (MNA), peu ou pas scolarisés antérieurement. Dans la continuité des travaux portant sur la « dictée à l’adulte » avec des élèves de cycle 1 et 2 (Canut & Guillou, 2017, Canut, 2006), ou avec des personnes en situation d’illettrisme (Delefosse, 1997) ou en situation de handicap (Uzé, 1989), il s’agit de repenser l’apprentissage de l’écrit au regard de la production orale.

Nous proposons d’exposer les fondements théoriques et les principes didactiques de cette activité, et de montrer son impact sur le développement des compétences linguistiques des apprenants, autrement dit comment, dans l’interaction, « l’entraînement » à la production de variantes langagières « écrivables » leur permet d’accéder au fonctionnement de l’écrit (dans sa dimension scripturale et rédactionnelle).

L’inscription à la séance est obligatoire via le formulaire en ligne suivant (places limitées à 40, merci de ne vous inscrire que si vous êtes sûr.e de venir).

La séance se déroulera le vendredi 17 janvier 2020, de 13h à 15h, en salle D2-018  de l’ENS de Lyon (site Descartes).

Contact : Véronique Rivière
En savoir plus : consulter le site Web dédié

Deuxième DataSession LIS (17/02/2020)

Les DataLIS sont les ateliers organisés au sein du groupe LIS de l’équipe InSitu du laboratoire. La deuxième édition des DataLIS 2019-2020 sera consacrée aux données de deux intervenant.e.s :

  • Philipp Freyburger (Université de Freiburg) : Témoignages audiovisuels sur les sensations de froid vécus et racontés par des prisonniers dans les camps de travail et de concentration ;
  • Naomi Truan (Université de Leipzig) : Évolutions sur la catégorisation la langue allemande de la part de jeunes femmes et leur rapport à la norme et la variété linguistique au cours des entretiens.

La data session aura lieu le lundi 17 février 2020, de 15h15 à 18h, en salle D4.179 de l’ENSL.

Contact : Elizaveta Chernyshova et Anna Claudia Ticca

Séance spéciale du séminaire InSitu : Ariel Vázquez (22/01/2020)

La quatrième séance de l’édition 2019-2020 du séminaire de l’axe InSitu s’inscrira dans le cadre des journées d’études CLAPI-ELE. En effet, à l’occasion de la venue de Ariel Vázquez, de l’université de Guadalajara (Mexico), une nouvelle séance est organisée.

Intitulé de l’intervention : Buying and selling interactions in a fruit and vegetable shop: their structure and the grammar of requests

The presentation examines naturally occurring buying and selling interaction encounters in a fruit and vegetable shop in Toluca (Mexico). I apply the methodological tools of Conversation Analysis to describe the sequential structure of this type of interactions: as I argue that the core sequential structure of these encounters consists of two base adjacency pairs, buying (requesting–giving a product) and selling (requesting–giving money) (Vázquez Carranza 2017). I then focus on the grammar of requests in these encounters: I explore the notion of positionally sensitive grammar (Schegloff, 1996) which is one of the main principles of investigating grammar in the conversation-analytic paradigm.
References:
Schegloff, Emanuel. A. (1996). Turn organization: one intersection of grammar and interaction. In E. Ochs, E. A. Schegloff, and S. A. Thompson (eds.), Interaction and Grammar. Cambridge: Cambridge University Press, pp. 52–133.
Vázquez Carranza, A. (2017). « If vegetables could talk… »: A structural and sequential analyisis of buying and selling interactions in a Mexican fruit and vegetable shop. Discourse Studies, 19(6): 711-731.

La séance est organisée le mercredi 22 janvier, à partir de 10h, en salle D4.179, dans les locaux d’ICAR. La participation au séminaire sera également possible par Skype (nombre de participant.e.s limité.e.s, merci de prévenir l’équipe organisatrice à l’avance).

Contact : Heike Baldauf
En savoir plus : consulter la page Web du séminaire

Journée d’étude ICAR : « Contextes et pratiques langagières en français langue étrangère et seconde » (31/01/2020)

L’équipe ADIS (Apprentissages, Didactiques, Interactions et Savoirs) d’ICAR organise une journée d’étude.

Intitulé : Contextes et pratiques langagières en français langue étrangère et seconde

Présentation partielle : cette journée a pour objectif d’interroger les usages de la notion de contexte en didactique du Français langue étrangère et seconde.

Après une introduction consacrée à un point de vue historique de la notion de contexte en sciences du langage et en didactique,  les différentes interventions s’intéresseront à trois domaines du FLE/FLS :

  • l’enseignement aux migrants ;
  • l’enseignement-apprentissage médiatisé par les technologies ;
  • le Français sur Objectif Spécifique.

Inscription nécessaire via le site Web dédié : https://jeanfrancoisgrassin.wixsite.com/contextes

La journée se déroulera le vendredi 31 janvier 2020, de 9h15 à 16h45, dans les locaux de l’Institut français de l’éducation, en salle des conférences (19, allée de Fontenay – 69007 Lyon).

Contact : sophie.dufour@univ-lyon2.fr
En savoir plus : programme en pièce jointe ; présentation complète de la journée disponible sur le site Web dédié.

Quatrième séance du séminaire LanDES (24/01/2020)

La quatrième séance du séminaire 2019-2020 du sous-axe LanDES : Langue Discours Énonciation Sémiotique aura pour invité Victor Rosenthal, anthropologue (Institut Marcel Mauss). Il interviendra dans le cadre de la thématique générale modalités-modalisations.

Intitulé de l’intervention : Voix intérieure et gouvernement de soi

La séance se déroulera le vendredi 24 janvier 2020, à partir de 14h30, en salle D4.179, dans les locaux d’ICAR.

Contact : Nathalie Rossi-Gensane

Journées d’étude CLAPI-ELE : « L’étude de l’espagnol parlé à partir de corpus écologiques » (20-21/01/2020)

Dans le cadre du projet CLAPI-ELE, financé par le Labex ASLAN, deux journées d’étude sont co-organisées par ICAR afin d’en présenter les premiers résultats et de partager l’expérience de recherche avec des professeur.e.s expérimenté.e.s.

Intitulé : L’étude de l’espagnol parlé à partir de corpus écologiques

Trois axes de recherche seront présentés :

  • analyse conversationnelle et discursive ;
  • syntaxe de la langue orale ;
  • applications didactiques.

Les communications porteront sur différentes variétés dialectales d’espagnol européen et américain, ainsi que sur des phénomènes de contact avec le quechua et l’italien.

Un support écrit dans d’autres langues (espagnol, français ou anglais) sera proposé pour les communications en français et en espagnol.

L’inscription est nécessaire via le site Web dédié.

Les journées se dérouleront les lundi 20 et mardi 21 janvier 2020, sur deux sites distincts du 7e arrondissement de Lyon : l’ENS de Lyon – Descartes (lundi 20 – 15 parvis René Descartes) et  la MSH LSE (mardi 21 – 14 avenue Berthelot).

Contact : jecapliele@sciencesconf.org
En savoir plus : programme disponible sur le site Web des journées

Sixième séance du séminaire ADATIC (22/01/2020)

La sixième séance de l’édition 2019-2020 du séminaire ADATIC : Apprentissage, Didactique, Autonomie, Technologie de l’Information et de Communication aura pour objets :

1 – Conférence de Vladimir Lira Véras Xavier de Andrade , enseignant-chercheur à UFRPE (Université Fédérale Rurale de Pernambuco à Recife) – Brésil

Titre : Croissance et développement de l’Analyse Statistique Implicative

2 – Présentation des travaux de Paula Virgínia Chaves Cabral Andrade, doctorante en régime de cotutelle EPIC-Lyon2 / UFPE – Recife

Titre : Développement des compétences en écriture et processus de résilience chez des collégiens d’un établissement scolaire de la périphérie urbaine au Nordeste du Brésil. Une étude exploratoire de l’impact d’un Dispositif Pédagogique Technologique Hybride.

3 – Questions diverses.

La séance est organisée mercredi 22 janvier 2020, de 17h00 à 20h, en salle Ennat Léger de la MSH LSE (14 avenue Berthelot – 69007 Lyon).

Contact : Jean-Claude Régnier

Journée d’étude : « L’analyse quantitative et statistique des données en linguistique de corpus » (11/12/2019)

Attention : modification de salle : D4. 212 et non plus D4. 179.

 

Dans le cadre de la Fédération LASCO – LAboratoires du Sud Corpus Outillés, nos collègues Carole Etienne, Jean-Philippe Magué, Matthieu Quignard et Denis Vigier co-organisent une journée d’étude intitulée :

L’analyse quantitative et statistique des données en linguistique de corpus

Objectif de la journée : permettre aux membres des laboratoires participant à cette journée de présenter certaines de leurs pratiques en matière d’analyse quantitatives des données linguistiques et d’échanger à ce sujet.

Programme partiel :

  • Matin 9h-12h : présentations de 10 minutes sur un focus de pratique d’analyse quantitative en cours, suivies de 10 minutes de discussion collective ;
  • Après-Midi 13h-17h : 3 communications de 45 minutes environ :

1. Thierry Poibeau, directeur de recherche CNRS et directeur-adjoint du laboratoire LATTICE, ENS Ulm, Paris  :

Caractérisation de styles textuels par des méthodes automatiques

2. Cécile Fabre, professeure des universités en sciences du langage à l’université Jean Jaurès de Toulouse

Utilisation des modèles distributionnels en linguistique outillée

3. Intervention proposée par ICAR.

Une table ronde clôturera la journée.

L’événement est organisé le mercredi 11 décembre 2019, en salle D4.212 (laboratoire EVS) de l’ENS de Lyon.

Contact : jean-philippe.mague@ens-lyon.fr
En savoir plus : présentation complète de la journée disponible sur la page Web dédiée

 

 

Troisième séance du séminaire LanDES (13/12/2019)

La troisième séance du séminaire 2019-2020 du sous-axe LanDES : Langue Discours Énonciation Sémiotique aura pour intervenante notre collègue Chérine Fathy Elfakharany, docteure en sciences du langage.

Intitulé de l’intervention : Le statut du complément d’objet indirect (introduit par la préposition sur)

La séance se déroulera le vendredi 13 décembre 2019, à partir de 15h, en salle R174 de l’ENSL.

Contact : Nathalie Rossi-Gensane